Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Fabrication de pates artisanales : une activité qui rapporte

Fabrication de pates artisanales  : une activité qui rapporte

Avec un sac de 50 kg de farine de bonne qualité, un fabricant artisanal de pâtes alimentaires parvient à produire entre 62 et 65 kg de nouilles. «Vendu à 2 000 ariary le kilo, on peut gagner jusqu’à 20 000 ariary par sac, une fois les dépenses déduites», a souligné Sabine, une fabricante qui vend ses produits à Anosibe Tsena. Selon ses dires, ses produits sont totalement «bio». «Comme ingrédients, nous n’utilisons que de la farine, de l’eau, de l’huile cachetée et du sel, sans même utiliser de la levure. Quant à la cuisson, elle se réalise uniquement avec des bois de chauffe ou du charbon», a-t-elle déclaré.

Dans le cas d’une commande spéciale, on ajoute des œufs et d’autres ingrédients et dans ce cas, le kilo se vend à partir de 3 000 ariary. Un surplus de prix qui varie selon les exigences du client.

Une consommation en vogue

La consommation de pâtes et de nouilles par les Malgaches a connu son apogée dans les années 2 000. «Une période où les gargotes ont commencé à proliférer dans la capitale avec la consommation de soupe, notamment chinoise, et de Mine sao», a indiqué Sabine. Selon ses dires, la vente de nouilles est au top les week-ends. En particulier la veille et le jour des fêtes comme Noël, le Nouvel an, 26 juin, ainsi que les fêtes pascales et la Pentecôte. Des moments où le chiffre d’affaires peut tripler.

Journée mondiale

Les pâtes alimentaires sont célébrées mondialement ce jour, et ce, depuis 1995. A cette occasion, une conférence est organisée par les principaux fabricants mondiaux dans le but de faire connaître au monde entier les dernières recettes issues de la recherche scientifique et nutritionnelle sur cet aliment.

Pour la petite histoire, l’origine de la pâte alimentaire revient aux Chinois. Ce serait Marco Polo qui l’aurait ramenée en Europe, plus précisément à Venise, à la fin du 13e siècle.

Sera R

 

Les commentaires sont fermées.