Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Affaire Omavet : les taximen divisés

Affaire Omavet : les taximen divisés

Les avis des membres de l’association des taximen dans la capitale ou «Fikambanan’ny Taxi eto Antananarivo Renivohitra » (Ftar) sur l’octroi de la gestion de la contre-visite des véhicules de transport en commun à  la société Omavet, continuent de diverger. Sans avoir obtenu l’aval des membres du bureau de l’association,  une bonne partie des membres du Ftar adhèrent à la proposition de la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA) qui les a incités à s’informer davantage puis peser le pour et le contre de cette disposition, avant de prendre des décisions.

A cet effet, des représentants de ces derniers se sont rendus hier au siège de l’Omavet à Nanisana pour constater de visu les offres de service de ladite société tout en se renseignant sur les modalités de cette nouvelle gérance de la contre-visite. Une visite qui ne manquera pas de creuser les divergences de points de vue entre eux et les responsables de leur association dans la mesure où ils ont déclaré n’avoir rien à reprocher sur les méthodes de travail de l’Omavet. D’ailleurs, ils comptent participer à la réunion prévue  demain à l’initiative de la CUA, malgré la décision des membres du bureau du Ftar de ne pas y assister. Pour leur part, ces derniers campent sur leur position, en marquant leur désapprobation à l’encontre de l’Omavet lors d’une grande manifestation qu’ils comptent organiser ce vendredi.

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.