Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

La peste à Madagascar (1907) : bulletin de la peste

Cette semaine a été particulièrement fatale. On a enregistré des victimes de l’épidémie dans tous les quartiers et faubourgs de Majunga, y compris le Camp du Rova, demeuré indemne jusqu’alors. La statistique signale douze cas, dont deux Européens, et huit décès. Pareille recrudescence du mal semble avoir jeté un peu d’affolement dans les commissions et conseils sanitaires. L’incohérence et le désarroi des mesures prises commencent à être vivement commentés par le public.

Nous nous garderons bien d’émettre à la légère une opinion mais il nous paraît qu’après deux mois d’expériences et de tâtonnements, certaines fautes d’incurie ou d’impéritie ne devraient plus être commises comme au début du fléau.

Il est inconcevable qu’on n’ait pas encore trouvé le moyen d’arroser les rues au moins à l’eau de mer, ni songé à améliorer le service des vidanges qui n’a jamais été aussi exécrable. D’autre part, les employés à la désinfection continuent dangereusement pour la masse à aller manger et coucher à leur guise et sans plus de précautions dans les quatre coins de la ville. Faute de cases d’isolement aménagées pour Européens au lazaret d’Amboboka, les malades de cette catégorie sont toujours traités à l’hôpital. Il ne faut donc pas s’étonner que tout aille de mal en pis.

Nous croyons savoir qu’une notable partie de la population prépare une supplique de protestation à l’adresse du Gouvernement général où sera posée, en même temps qu’une demande de crédits très opportune, la question de la prohibition de l’immigration asiatique.

Enfin, des malandrins se livrent avec trop de liberté aux exploits les plus audacieux. Ils ouvrent de nuit tous les parcs du bétail de boucherie qu’ils chassent en dehors du cordon sanitaire à la merci de complices avisés et mettent ainsi en danger le ravitaillement de Majunga.

Il serait temps de réprimer énergiquement tous ces désordres.

L’Action à Madagascar (Majunga)

Samedi 21 septembre 1907.

www.bibliothequemalgache.com

 

Les commentaires sont fermées.