Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Antananarivo : la réfection des rues à la traîne

Antananarivo  : la réfection des rues à  la traîne

La réfection des routes à Antananarivo a tout juste commencé. Bien que quelques axes aient été réhabilités, l’approche de la période des pluies laisse sceptiques les usagers de la route dans la capitale.

La réfection des routes à Antananarivo a débuté en septembre dernier. Des travaux sont achevés dans un certain nombre d’axes. Mais beaucoup reste à faire vu l’état des routes dans la capitale. De leur côté, les habitants de la capitale restent sceptiques à l’approche de la période des pluies. Quelques travaux ont beau être réalisés chaque année, cela apporte peu au désengorgement de la ville.

Les travaux d’entretien et de réhabilitation du côté de Tsimbazaza, Ankadifotsy, Antanimena, Andravoahangy et Besarety qui ont débuté le mois dernier sont achevés actuellement, d’après le ministère des Travaux publics. La réception des travaux du côté de Vasakosy, notamment, près du stationnement des taxis-brousse, portant sur la rénovation des pavés, a été faite, hier.

Perturbation de la circulation

Par ailleurs, l’enrobage de la chaussée reliant Antanimenakely à Itaosy pour le désengorgement de la circulation du côté d’Anosizato et Ampasika fait partie des travaux en cours durant ce mois. En effet, les habitants d’Itaosy ont longtemps déploré le mauvais état de cette portion de route, entraînant d’importantes perturbations de la circulation, notamment, durant les heures de pointe. La réception provisoire des travaux de cette chaussée s’est également déroulée, hier. La réhabilitation s’étalera jusqu’au mois novembre, d’après les techniciens au niveau du ministère des Travaux publics.

Alors que les prospections sur les routes à réhabiliter d’urgence à Antananarivo ont été réalisées au mois de janvier de cette année, les travaux n’ont réellement commencé qu’au mois de septembre. Il faudra donc encore que les habitants à Antananarivo s’arment de patience avant de profiter de routes fraîchement réhabilitées, loin des embouteillages monstres qui présentent un réel facteur de blocage à toutes les activités dans la capitale depuis maintenant quelques années.

Riana R.

Une réponse à "Antananarivo : la réfection des rues à la traîne"

  1. Mpandinika444  22/10/2017 à 12:27

    On s’attend à une double catastrophe: la peste et l’inondation. Quand la Commune Urbaine d’Antananarivo n’a pas assez de ressources financières pour réhabiliter les rues de Tana, il faut se préparer au pire.

Les commentaires sont fermées.