Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Vatovavy-Fitovinany : un grand chantier Himo démarre à Mananjary

Vatovavy-Fitovinany  : un grand chantier Himo démarre à Mananjary

Les opérations de «Asa tana-maro», menées dans plusieurs régions de Madagascar, par le ministère de la Population, de la protection Sociale et de la promotion de la femme (MPPSPF) se poursuivent dans les régions Vatovavy-Fitovinany et Atsimo Atsinanana. Un recrutement de six mille personnes en Haute intensité de main-d’œuvre y est prévu actuellement.

Un chantier de réhabilitation des canaux d’irrigation a été inauguré dans les communes de Mahatsara Sud et Mahatsaraefaka, dans le district de Mananjary, hier, pour débuter l’opération de «Asa tana-maro», initiée depuis 3 ans par son département. Un contingent de 1.500 personnes y travaillera, pendant 3 journées, à raison de 5.000 ariary la journée de 5 heures. Six cents autres personnes s’attellent par contre à des travaux de réhabilitation de piste, en plus de l’assainissement du chef-lieu de la commune dans le fokontany d’Amposimavo, dans ce district.

Dans ce cadre, l’opération porte sur la réhabilitation d’une piste de 4 kilomètres dans le fokontany de Fanovelona, district de Nosy Varika.

 L’objectif de l’initiative est de mener une action d’envergure commune de nettoyage, d’assainissement et de curage des canaux dans les deux districts. L’opération consiste d’ailleurs à relever des groupes de population démunis, victimes de chocs successifs, comme le cyclone Enawo ou encore les incendies qui ont ravagé des villages entiers le mois dernier.

 Appuis à impacts directs sur la population

Ces actions ont été accompagnées de dotation de matériels agricoles pour 10 associations de femmes des 2 communes et une association de Mananjary, pour les accompagner dans leurs activités génératrices de revenus, en vue de favoriser leur autonomisation économique.

 Ces activités sont également programmées à Farafanga et Manakara, à partir de ce jour, pour permettre aux habitants de bénéficier d’une source de revenu temporaire pour combler leurs besoins, d’assainir et de réhabiliter leurs quartiers, infrastructures et lieux de vie. Un recrutement de 3000 personnes est prévu dans les deux districts pour accomplir les travaux envisagés.

Manou

 

Les commentaires sont fermées.