Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Mode : une grande première réussie pour Sih Rakout

Mode : une grande première réussie pour Sih Rakout

Pour la première fois, la styliste Sih Rakout a présenté au grand public sa nouvelle collection baptisée «Ala», à Toamasina, le 7 octobre dernier. Le défilé a connu un franc succès. Actuellement de passage dans la capitale, elle nous a livré une interview sur sa passion.

*Les Nouvelles : depuis quand exercez-vous ce métier ?

– Sih Rakout : Le stylisme m’a toujours passionnée. Avant, je travaillais au sein d’une grande société à Toamasina. Cependant, en 2014,  j’ai carrément décidé d’arrêter pour me concentrer davantage sur ma passion. J’ai ainsi initié des recherches, des approfondissements durant quelques années. Et j’ai enfin décidé de lancer ma carrière en créant cette collection Eté – Hiver 2018 et ce, depuis l’année dernière. Et c’est ainsi qu’a eu lieu cette soirée de présentation au grand public. « Ala » recèle donc 110 pièces et j’ai aussi proposé un défilé d’exposition avec 15 modèles. Cette collection a été réservée aux femmes, je me tournerai vers les hommes bientôt.

* Les Nouvelles : Pourquoi avez-vous choisi le thème « Ala » ?

– En fait, la vie sociale m’inspire. Les évènements qui se passent au pays me touchent, qu’ils soient politiques, sociaux ou encore économiques. Ainsi, je les interprète à travers mes dessins et mes créations. J’utilise des matières,  des tissus variés et des couleurs spéciales pour m’exprimer. Par exemple, le jaune représentera le soleil, le bleu l’eau, le vert les arbres. On y retrouve même le bois de rose qui est une couleur classe mais rarement utilisée. Pour cette première collection, la nature et l’environnement ont été mis en avant et c’est pour cette raison qu’elle a été baptisée « Ala » ou « Forêt ».

* Pensez-vous présenter votre première collection dans la capitale ?

– Oui, mais pas pour le moment. Organiser un défilé de mode demande beaucoup de temps et d’investissement, entre autres, pour la salle, les mannequins, les maquilleurs, la décoration… Je pense plutôt présenter cette collection au public tananarivien l’année prochaine.

Holy Danielle

 

Les commentaires sont fermées.