Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Démarche cluster TIC : de nombreux projets sur les rails

Démarche cluster TIC  : de nombreux projets sur les rails

Le projet «Démarche Cluster Tic» arrive presque à terme et les actions entreprises dans ce cadre se concrétisent peu à peu. Echanges d’étudiants entre écoles, développement de l’e-learning, développement d’application pour le grand public… Ce sont, entre autres, des projets que les initiateurs essayent de mettre sur les rails.

Hier, à la Chambre de commerce et d’industrie d’Antananarivo (CCIA), le Groupement des opérateurs de la technologie de l’information et de la communication (Goticom) a tenu une réunion de restitution des deux missions régionales qu’il a effectuées à l’île Maurice, en septembre, et à La Réunion, au début de ce mois d’octobre, et ce, dans le cadre de projet «Démarche Cluster Tic».

«A l’issue de ces missions, nous avons signé un protocole d’accord avec l’île Maurice pour que les entreprises malgaches travaillent mutuellement afin de conquérir d’autres marchés étrangers. Nous avons aussi décidé de collaborer dans les échanges d’étudiants avec La Réunion pour renforcer les liens entre les deux îles », a rapporté Jean-Luc Rajaona, président du Goticom. «Nous avons en outre convenu de développer le e-learning vu que Madagascar a beaucoup à apprendre dans ce domaine. L’on sait que Madagascar est très vaste et où les déplacements sont assez difficiles et le e-learning devrait permettre aux populations très éloignées d’accéder à tous les niveaux de formation, notamment la formation supérieure », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, les membres du Goticom sont actuellement sur le point de développer une application Taxi qui va permettre de réserver un taxi avec un smartphone. «C’est une application très intuitive. Nous allons tout d’abord approcher les taxis et les opérateurs téléphoniques afin d’ouvrir une bande passante gratuite devant permettre une utilisation intensive de l’application», a noté Jean Luc Rajaona.

Une question de volonté

Toutefois, c’est à l’unanimité que les membres du Goticom affirment qu’il faut une très forte volonté politique pour investir dans la formation. Son président a cité, par exemple, le cas de l’université du Sénégal qui offre gratuitement des ordinateurs et une connexion internet gratuite aux étudiants pour les aider dans les cours. «Je pense que cela peut s’appliquer directement à Madagascar à partir du moment où le gouvernement décide de s’y engager», a-t-il évoqué.

A noter que le (Goticom) met en œuvre l’action «Démarche Cluster Tic» avec le Programme d’appui à l’emploi et à l’intégration régionale (Procom) de l’Union européenne. Le projet est mis en œuvre depuis février jusqu’à décembre prochain avec a priori quatre entreprises membres du cluster dans l’adoption de la Démarche Cluster d’entreprise.

La «Démarche Cluster Tic » se veut donc être un moteur de mutualisation des ressources et des compétences des entreprises locales pour des projets à grande valeur ajoutée destinés aux acteurs du numérique dans le pays. Ainsi, ces derniers pourront jouir d’une facilité d’accès quant à la conquête du marché régional de l’océan Indien, voire au niveau international.

Arh.

Les commentaires sont fermées.