Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Peste : Madagascar, de plus en en plus isolé

Peste  : Madagascar, de plus en en plus isolé

Les 2èmes Assises de la coopération internationale des collectivités décentralisée entre Madagascar et la France ont été annulées en raison de l’épidémie de peste qui sévit au pays. La Grande île semble de plus en plus isolée.

Les Malgaches vivent au ralenti. Un grand nombre de rendez-vous sportifs, économiques, culturels ou encore politico-diplomatiques qui auraient pu se tenir dans la Grande ile viennent d’être reportés ou, dans certains cas, annulés.  Dernier en date : les deuxièmes «Assises de la coopération internationale des collectivités malgaches et françaises» qui  devraient avoir lieu du 24 au 26 octobre au Carlton Anosy. Cette rencontre qui aurait pu permettre aux responsables locaux d’acquérir plus d’expériences de leurs pairs de l’Hexagone, en matière de gestion des collectivités et de budget, a été ajournée, selon notre source, au mois de février prochain.

Dans ce même registre, si certaines rencontres ont été annulées, d’autres sont sujettes à interrogations. C’est le cas du «Forum pour la diaspora» malgache qui devrait se dérouler du 26 au 28 octobre prochain, soit dans un peu plus d’une semaine. A l’allure où l’épidémie évolue, ce rendez-vous risque aussi d’être reporté. Sans oublier que les Malgaches semblent pour l’instant «indésirables» dans les iles voisines, pour des manifestations sportives ou autres.

Intention

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déjà classé l’épidémie au «grade 2».  Ce qui signifie que, même si le pays n’est pas encore en «quarantaine», il y a un risque de propagation à l’échelle nationale. Les mesures prises par les autorités devraient être ainsi à la hauteur de ce risque. Sauf que, en dépit des déclarations tendant à rassurer la population, la réalité est loin d’être réconfrortante.  La riposte annoncée par le gouvernement reste au stade des intentions et les mesures prises tardent à se concrétiser.

Cela étant, les îles sœurs prennent leurs précautions et c’est ainsi qu’à la Réunion et Mayotte, les autorités se montrent vigilantes. Tandis qu’aux Seychelles, les écoles ont été fermées. A ce titre, le 11 octobre dernier, la députée de La Réunion, Huguette Bello, a interpellé le gouvernement français sur l’épidémie de peste à Madagascar, lors des questions au gouvernement à l’Assemblée Nationale. Elle avait évoqué une «propagation inquiétante»  de cette épidémie.

Rakoto

Une réponse à "Peste : Madagascar, de plus en en plus isolé"

  1. peste  18/10/2017 à 04:06

    quand on parle de peste, on parle de quoi ? de la maladie ou de nos hommes politiques !!

Les commentaires sont fermées.