Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Moto – Afrique du Sud : Ernest Ranty à la 6e place

Moto – Afrique du Sud :  Ernest Ranty à la 6e place

Le champion de Madagascar en titre, Ernest Ranty, vient de réaliser un exploit sur le circuit sud-africain. Il a remporté la 6e place au classement final de la 7e manche du championnat national aux côtés de Team Vision Racing.

Le jeune pilote malgache, Ernest Ranty, sur une Husky 125cc, a mis les gaz lors du SA MX National Championship, samedi dernier, en Afrique du Sud. Il s’est placé à la 6e position du classement final. Pourtant, le début de la compétition a été plus ou moins rocambolesque et inquiétant pour le jeune motard malgache. En effet, Ranty a perdu la selle de son deux-roues pendant les essais chrono et a dû se placer à la dernière place sur la ligne de départ. Heureusement, ce ne fut pas le cas lors de la course.

Il s’agit de la 7e manche du championnat d’Afrique du Sud sur le circuit de Terra Topia. Notons qu’Ernest Ranty a évolué au sein de Team Vision Racing de Grant Foley qui est habitué à recevoir des pilotes étrangers de renom. Ernest Ranty vient ainsi de se mettre sur les traces de ses aînés, comme Jao Razafindrakotohasina (Mondial Junior), Claudio Tida et Ted Boyaval (au Gabon) ainsi que Tsiresy Rakotomanga (en Afrique du Sud et à Dubaï). L’exploit d’Ernest Raty a été salué par tous les passionnés de deux roues à Madagascar.

« Il s’est offert son premier podium sur sa TC125 et 117 lors de sa deuxième participation en trois semaines à une course régionale en Afrique du Sud. C’est un véritable exploit. En tout cas, les conditions semblent idéales, pour un moment sportif de très haut niveau, pour le pilote malgache qui est en train de marquer le Circus MX depuis son arrivée sur les pistes sud-africaines. Ce n’est que le début et il faut persévérer pour arriver jusqu’au titre RSA et pourquoi pas mondial», ont commenté les techniciens.

Rojo N.

 

Les commentaires sont fermées.