Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Madagascar – Australie : Haro sur la pêche illégale et la piraterie maritime

Madagascar – Australie : Haro sur la pêche illégale  et la piraterie maritime

L’Australie apporte son appui à Madagascar dans la lutte contre la pêche illégale. Cette île-continent entend également développer des partenariats avec la Grande île dans le domaine de l’économie bleue.

L’Australie renforce sa coopération avec Madagascar, principalement dans la lutte contre la pêche illégale et la promotion de l’économie bleue. C’est ce qu’a fait savoir Gilbert François, ministre des Ressources halieutiques et de la pêche (MRHP), lors de sa rencontre avec Jenny Dee, ambassadeur de l’Australie à Madagascar, en fin de semaine. «Cette île-continent veut renforcer son partenariat avec la Grande île, notamment dans le domaine de la sécurité maritime. Elle souhaite appuyer le pays dans la lutte contre la pêche illégale et non déclarée ainsi que dans la lutte contre le trafic de drogue et la piraterie», a déclaré le ministre à cette occasion.

Les pertes engendrées par la pêche illicite non déclarée et non réglementée (INN) sont considérables dans la région du Sud-ouest de l’océan Indien. Selon la Commission de l’océan Indien, ces pratiques représentent 400 millions de dollars à la première vente et au moins un milliard de dollars en produits transformés annuellement. Environ 20% des captures totales des thonidés proviennent de la pêche INN.

Économie bleue

«L’Australie veut également développer des partenariats avec Madagascar dans le domaine de l’économie bleue, et ce, en tant qu’île-continent disposant de plus d’expertises au niveau du secteur maritime», a expliqué en outre le ministre de la Pêche. C’est en tout cas une coopération qui s’ouvre à plusieurs domaines étant donné que cette représentante diplomatique est déjà venue dans le pays dans le cadre de la visite inaugurale du navire militaire australien qui a débarqué en avril dernier à Antsiranana.

Par ailleurs, le renforcement de capacités pour les techniciens n’est pas en reste. Cette diplomate a soulevé que son gouvernement continue de renforcer les capacités des techniciens au niveau des secteurs clés dont la pêche à travers le programme de formation «Australia Awards». Un programme initié pour soutenir le développement socio-économique du pays. En effet, des techniciens du MRHP ont récemment obtenu des bourses d’études leur permettant d’effectuer un doctorat en Australie.

Arh

 

Une réponse à "Madagascar – Australie : Haro sur la pêche illégale et la piraterie maritime"

  1. bernardeau  17/10/2017 à 08:21

    Les asiatiques sont les rois de la triche

Les commentaires sont fermées.