Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Parc automobile les véhicules nouvellement immatriculés en baisse

Parc automobile  les véhicules nouvellement immatriculés en baisse

Une tendance à la baisse des nouvelles immatriculations des véhicules est constatée dans la capitale. Les concessionnaires automobiles parlent d’une régression au niveau national.

Les nouvelles immatriculations à Antananarivo ont enregistré une importante baisse de 33% durant le premier semestre 2017 par rapport à l’année précédente sur la même période. Au total, 6 242  véhicules ont été nouvellement immatriculés entre janvier et juin 2017 contre 9 341 en 2016 sur la même période, d’après les chiffres de l’Institut national de la statistique (Instat).

Les nouvelles immatriculations des véhicules à quatre roues ont enregistré une baisse de 46% dans la capitale. Au  niveau national, l’importation de véhicules neufs a connu une baisse de 15% cette année, ont affirmé les concessionnaires automobiles. Alors que le nombre de quatre roues nouvellement immatriculés s’élevait à 4 525 durant le premier semestre 2016, ce chiffre est descendu à 2 443 pour le premier semestre 2017.

Les deux-roues sont également concernés

Par ailleurs, une baisse de 55,7% est également constatée sur le nombre des deux-roues nouvellement immatriculés. Celui-ci est passé de 2 709 à 1 200 sur la période étudiée. En outre, 2 107 véhicules utilitaires d’occasion  ont été immatriculés pour le premier semestre de cette année contre 2 599 l’an dernier sur la même période.

Les voitures asiatiques sont de plus en plus prisées et commencent à dominer le parc automobile au niveau national. Concernant la classification des voitures par source d’énergie utilisée,  plus de 75% des voitures immatriculées sont à moteur diesel.

Les concessionnaires automobiles l’ont annoncé durant la 11e édition du salon de l’Auto qui a été clôturée hier au CCI Ivato. Le marché des véhicules neufs connaît une régression ces dernières années pour plusieurs raisons, notamment la concurrence directe avec le marché des véhicules d’occasion et la hausse des prix due à la perte de la valeur de l’ariary par rapport au dollar et l’euro.

Riana R.

 

Les commentaires sont fermées.