Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Marché Canadien : une quinzaine d’entreprises en conquête

Marché Canadien : une quinzaine d’entreprises  en conquête

La Chambre de commerce et de coopération Canada-Madagascar (CanCham), l’Economic development board of Madagascar (EDBM) et l’ambassade de Madagascar au Canada organisent une mission économique et commerciale, du 21 au 28 octobre, afin d’ouvrir les portes d’opportunités au secteur privé malgache. Une quinzaine de consultants individuels et d’entreprises constitueront la délégation malgache.

Des consultants individuels et d’entreprises représenteront Madagascar pour le roadshow économique et commerciale au Canada. Afin de nouer des relations d’affaires avec des acteurs économiques canadiens, plus de 200 rencontres seront programmées dans quatre villes du Canada: Montréal, Québec, Trois-Rivières et Ottawa.

L’agroalimentaire, l’artisanat de luxe, le tourisme, la  pharmaceutique, les mines, les Tic et les finances seront au centre de tous les intérêts durant ces rencontres. Des entreprises d’envergure, comme le groupe Star qui est spécialisé dans l’agroalimentaire, ECR Consulting dans le domaine financier, ou encore Universal Trading dans le tourisme, seront du voyage.

Un marché encore vaste

Au même titre que pour l’Agoa, Madagascar bénéficie de la politique Initiative d’accès au marché pour le Canada. Cette politique est mise en oeuvre en faveur des pays les moins avancés afin de stimuler et promouvoir leur croissance économique, en assurant donc une entrée en franchise et hors quota sur le marché canadien, à l’exception des produits avicoles, laitiers et des œufs, souligne-t-on au niveau de la CanCham.

Il faut savoir que les Canadiens consomment 172% de produits importés de plus que leurs voisins des Etats-Unis (Affaires mondiales Canada, 2016). Les exportations de Madagascar vers le Canada ont représenté 79 millions de dollars canadiens et les importations depuis le Canada se sont chiffrées à 12 millions de dollars canadiens, soit 3% des importations canadiennes venant du continent africain. Madagascar peut se positionner sur ce marché comme fournisseur de choix pour certaines tendances de consommation, tels que les produits ethniques, produits alimentaires de spécialités et la santé/bien-être.

En outre, le Canada est composé de près de 10 millions de francophiles. Ceci représente donc un marché considérable pour les services d’externalisation et d’impartition francophones de Madagascar, que ce soit au niveau des centres d’appels, des centres de traitement de données et de développement informatique ou dans le textile.

Dans cette mission, la CanCham a pour rôle de proposer aux participants une mission commerciale clé en main, afin de les soutenir à développer de nouveaux marchés sur le Canada.

Arh.

Les commentaires sont fermées.