Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Sécurité sociale : moins de 10% de la population en bénéficie

Sécurité sociale  : moins de 10% de  la population en bénéficie

Le taux de couverture en sécurité sociale demeure faible en dépit des efforts entamés dans ce domaine. L’effectif de la population qui en bénéficie ne dépasse pas pour l’heure la barre de 10%.

Encore du pain sur la planche. «Inscrire plus de 22 millions de personnes dans le système de la sécurité sociale constitue un défi ambitieux si on se réfère à la situation actuelle», a souligné le ministre de la Fonction publique, de la réforme de l’administration, du travail et des lois sociales (MFPTLS), Maharante Jean-de-Dieu, hier aux 67Ha, en marge de la célébration de la Journée nationale de la sécurité sociale (JNSS). Ce dernier a reconnu que de nombreuses failles sont enregistrées, en dépit des efforts déjà entrepris.

Un constat approuvé par le SG du «Sindikà Krisitianina malagasy» (Sekrima), Rémi Henri Boutoudi, qui a cité quelques- unes de ces défaillances, dont la plus flagrante est l’irrespect du Code du travail. «Même des employés dans le secteur formel sont victimes de non-droit dans la mesure où ils ne figurent pas dans la liste des bénéficiaires de la protection sociale. Soit, ces derniers ne sont pas déclarés à la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnaps), soit leurs cotisations ne sont pas versées régulièrement. Sachant que seules 10 à 12% des entreprises privées formelles sont affiliées et affilient leur personnel à la Caisse», a-t-il fait valoir.

Nouveau Code de prévoyance sociale

«L’adoption du nouveau Code de prévoyance sociale, actuellement en attente d’approbation, constitue également un grand pas vers l’amélioration de la sécurité sociale à Madagascar», a ajouté notre source.  Le ministre de tutelle a déclaré que «la proposition de loi y afférente devrait être soumise à la prochaine session ordinaire de l’Assemblée nationale».

Rappelons que, les dispositions de ce Code augurent une amélioration des prestations de prévoyance sociale si on ne cite que l’annulation du remboursement de cotisation au cas où les travailleurs en âge de retraite n’arriveraient pas à compléter les soixante trimestres définis dans la législation actuellement en vigueur.

Fahranarison

 

Les commentaires sont fermées.