Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Exposition : l’Is’art galerie, maculée de « Sang couleur »

Exposition  : l’Is’art galerie, maculée de « Sang couleur »

Deux artistes d’exception qui  viennent de Kinshasa (RD Congo), Géraldine Tobé et Jean Kamba signent leur exposition collective d’art visuel intitulée «Sang couleur», sur les murs de l’Is’art Galerie Ampasanimalo, jusqu’au 12 octobre.

Existe-il une race pure ? Y a-t-il une race supérieure aux autres ? Ma créativité ou ma médiocrité résultent-elles du fait que je suis noir, blanc, rouge, jaune ?, c’est à travers cette problématique autour des stéréotypes raciaux que les artistes invitent le public à jeter un regard sur leurs chefs-d’œuvre.

Née en 1992 à Kinshasa, Géraldine Tobé a reçu son parchemin en peinture à l’Institut des Beaux-arts de Kinshasa en 2012. Elle est membre du collectif «Bokutani artistes réunis», une structure artistique axée sur les pratiques contemporaines de l’art en République démocratique du Congo.

A travers sa création, Géraldine parle de son for intérieur et celui de son environnement et de tout ce qu’elle a vécu dès son enfance jusqu’à présent. En un mot, ses sentiments intimes, ses états d’âme, ses humeurs, ses inquiétudes, ses pleurs et peines qu’elle moule et dote de corps.

Quand à Jean kamba, il est à fois écrivain, poète, journaliste et critique d’art. Organisant périodiquement une exposition, il œuvre également dans le management de projets artistiques axé sur l’art contemporain. Cette exposition présente un tant soit peu les idées et les appréhensions perçues sur place, via des tableaux et textes des deux artistes.

Joachin Michaël

Les commentaires sont fermées.