Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Ferme solaire d’Ambatolampy : 20 MW supplémentaires pour le RIA

Ferme solaire d’Ambatolampy  : 20 MW supplémentaires pour le RIA

Les travaux pour la construction d’une ferme solaire à Menabe Ambatolampy se poursuivent. Une délégation du ministère de l’Eau, de l’énergie et des hydrocarbures, conduite par le ministre Lantoniaina Rasoloelison, est descendue, hier, sur les lieux, pour voir l’avancement des travaux.

Le terrassement du terrain de 33 hectares, devant accueillir les installations, a débuté cette semaine. Ladite centrale d’une capacité nominale de 20 MW sera raccordée au Réseau interconnecté d’Antananarivo (RIA), au mois de juin 2018. 75.000 panneaux solaires composeront cette ferme solaire. Chaque panneau produira environ 275 W et l’ensemble des installations va fournir 30 GWh par an pour une capacité nominale de 20 MW.

A noter que ce projet de plus de 20 millions d’euros relève d’un contrat de concession entre l’Etat malgache et la société française GreenYellow. Dans ce sens, l’Etat à travers la Jirama achète l’électricité produite.

Après les travaux de terrassement, GreenYellow commencera ensuite à poser les socles pour les panneaux solaires. «La pose des panneaux va se faire entre mars et avril de l’année prochaine. La centrale devrait commencer à fonctionner à partir du mois de mai. Après l’installation et la mise en service qui nécessite plusieurs semaines, la centrale va être raccordée au RIA au mois de juin 2018», a expliqué Alvaro Fuenzalida, directeur de GreenYellow Madagascar.

Par ailleurs, plusieurs autres projets de ce type sont actuellement à l’étude. Les sites seront de préférence installés le plus près possible des grandes lignes électriques pour faciliter le transport et la distribution.

Allègement du coût de production

C’est la première centrale solaire qui sera intégrée dans le RIA. Par ailleurs, la centrale solaire de Maevatanàna est déjà opérationnelle. «Les projets de ce genre allègent davantage le coût de production et modernisent le mode de production respectant l’environnement. Si les travaux se déroulent comme prévu, d’ici un mois, nous allons arrêter l’utilisation du gasoil dans les centrales thermiques. Ceci dans l’optique d’utilisation d’une énergie propre et durable», a expliqué le ministre Lantoniaina Rasoloelison.

Pour ce qui est du coût de production, il s’avère que le solaire reste largement moins cher que le thermique et l’hydroélectrique. Sans plus de précisions, le ministre a indiqué que «La Jirama achète en moyenne le KWh à 26 centimes de dollars pour le vendre 15 à 20 centimes». Toutefois, il a tenu à souligner que le tarif actuel reste en dessous de celui appliqué en 2008 grâce à deux baisses successives de tarif de 10% chacune en 2008 contre une hausse de 15% cette année.

Exonération des droits de douanes et de TVA

En effet, le Gouvernement a décidé récemment d’accorder une exonération des droits de douanes et de TVA pour les pièces détachées, des produits finis destiné à produire d’énergies renouvelables. Aussi, ceux qui veulent construire des centrales à 100% énergies renouvelables obtiennent un abattement fiscal de 50% sur les impôts sur les revenus.

Par ailleurs, le Conseil de gouvernement du 20 septembre dernier a adopté deux textes relatifs à la production d’électricité : l’avant-projet de loi portant sur le Code de l’électricité à Madagascar et l’avant-projet de loi sur la réforme du Fonds national de l’électricité (FNE). Des textes qui devraient aider à booster le secteur énergie.

Arh.

 

Les commentaires sont fermées.