Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

D’un fait à l’autre

D’après les premiers éléments de l’enquête, le sextuple meurtre survenu dans la nuit de mercredi à Ambatovaventy Antanifotsy était prémédité. L’on sait, d’après une source locale, que les meurtriers avaient utilisé une échelle pour monter à l’étage supérieur et que la maison a été incendié avec un produit hautement inflammable.

Jean Nirina Rafanomezantsoa, président de l’association Hafari, est sorti libre de la maison centrale d’Antanimora, hier. La Cour d’appel l’a acquitté purement et simplement des 104 plaintes déposées à son encontre. Jean Nirina Rafanomezantsoa a déclaré à sa sortie de prison que dès lundi, il reprendra sa fonction.

Les éléments des commissariats de Mahamasina et d’Analamahitsy ont mené, hier, une opération spéciale « vitres fumées », respectivement à la gare routière Fasan’ny Karana et au marais Masay. Ainsi a-t-on appris qu’une centaine de voitures ont été contrôlées et 15 d’entre elles ont été placées en fourrière.

18 personnes dont des délégués d’arrondissement et des chefs de fokontany ont été présentées devant le Parquet d’Ambanja avant-hier. Selon la gendarmerie, elles sont impliquées dans une affaire de blanchiment de bovidés. Tout a commencé après la découverte d’un zébu volé parmi un troupeau de 71 zébus mais le contrôle opéré par la gendarmerie a permis d’établir que 58 autres zébus ont été « blanchis » grâce à des faux papiers.

 

Les commentaires sont fermées.