Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Syndicat des artistes: «La force exécutive n’est pas laxiste»

Syndicat des artistes: «La force exécutive n’est pas laxiste»

Dans la même foulée, une Brigade anti-piratage (Bap) a été mise sur pied en 2012 dont l’une des missions fondatrices vise à éradiquer tout acte de piratage de produits artistiques. D’une manière générale, Rossy a estimé que cette «force exécutive n’est pas laxiste. Les cybers s’enrichissent de nos œuvres alors que nous enregistrons une perte en milliard, en matière de droits d’auteur, chaque année».

Ce représentant du syndicat des artistes d’ajouter que «le directeur de l’Omda a été révoqué, après proposition de la ministre, désormais ex-ministre de la Culture et de l’artisanat, Brigitte Rasamoelina. Cette période de transition s’est soldée par l’arrêt total de toute activité entreprise au sein de cet organisme. Tous les acquis ont été perdus».

La Bap fait face actuellement à un sérieux problème de ressources humaines et matérielles, ce qui la contraint de mener à bien ses actions.  D’autant qu’un seul département implanté dans la capitale ne peut pas couvrir tout le territoire national.

 «Des artistes acceptent de leur plein gré le piratage. Des artistes distribuent et vendent même illégalement leurs produits  en téléchargement libre sur internet», affirme Hasina Marc, de cette brigade, avant de conclure : «La culture est un jardin collectif où nous avons tous une part de responsabilité à prendre».

Les commentaires sont fermées.