Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Réconciliation forcée

Réconciliation forcée

La réconciliation nationale risque une mort prématurée si l’on se réfère aux déclarations et critiques lancées par les entités concernées.

La mise en place de la structure fait polémique dès sa constitution puisque les postulants n’arrivent pas à se résigner après leur omission de la liste des membres. Diverses raisons en sont à l’origine dont l’intérêt financier en premier lieu. La puissance publique résultant de la nomination au sein de cette institution n’est pas aussi étrangère à la situation puisque l’entrée dans les structures officielles devient une finalité pour la majorité des politicards de la place.

Côté jardin, l’ambiance n’est pas assez reluisante non plus avec les fréquents coups de bec entre les prédestinés à la réconciliation qui, à l’approche de l’échéance, semblent décidés plus que jamais à se chamailler. Les réconciliateurs auront fort à faire pour réconcilier ceux qui n’en veulent pas dans le cadre actuel. Une mission vouée à l’échec d’ailleurs après les vives contestations dont ils font eux-mêmes l’objet. La question se pose d’ailleurs au niveau du citoyen lambda si le fait de siéger au sein de ce comité s’apparente à une pratique politique ou non puisque ceux qui ont échoué dans les différentes courses électorales s’y sont bousculés.

La réconciliation sera une pilule amère pour ceux qui en ont besoin dans le cas présent.

Manou

 

Les commentaires sont fermées.