Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Autosuffisance

Autosuffisance

Madagascar pourra-t-il parvenir à l’autosuffisance alimentaire avant 2020 ? A en croire un membre du gouvernement, ce sera effectivement le cas. Et pour cela, il plaide sur le contexte, la réalité des paysans producteurs, l’accès physique et économique aux terrains exploités et encore non exploités, ou encore la maîtrise de l’eau et les infrastructures (barrages, canaux disponibles…).

Sauf que l’idée n’est pas toute neuve mais à chaque fois se heurte à la réalité du pays, notamment la volonté politique ou encore la situation socipolitique.C’est la même histoire qui se répète depuis l’ère Ratsiraka, Ravalomanana ou encore Rajoelina. Tous ceux qui ont presidé à la destinée de Madagascar avaient estimé que cela pourrait être possible. Mais aucun n’est arrivé à le réaliser. Pourquoi ? Difficile de se hasarder à répondre à cette question. D’autant plus que 80% de la population vivent de l’agriculture. Toujours est-il que dans le contexte actuel, cela fait presque rire d’entendre un membre du gouvernement empiler les polémiques, à la tête du parti présidentiel.

C’est dans ce même ordre d’idée que l’initiative de faire de Madagascar le grenier de l’océan Indien avait été lancée. Depuis belle lurette, la Commission de l’océan Indien avait mis en place une stratégie de sécurité alimentaire et nutritionnelle régionale. Une réflexion qui a été menée avec des partenaires dont la FAO, le Fonds international pour le développement de l’agriculture ou encore le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement, et l’Union européenne. Mais l’idée n’a pas été suivie de concrétisation. Et pour cause, au lieu de plancher sur le quotidien de la population, les gouvernants choisissent de garnir leur propre portefeuille.

Rakoto

 

Les commentaires sont fermées.