Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Valeurs culturelles : « Volambita », pour la relance du Fihavanana malagasy

Valeurs culturelles  : « Volambita », pour la relance du Fihavanana malagasy

L’association Iray organise un évènement spécial baptisé «Volambita» le 22 septembre prochain à Vohimasina. L’objectif est de relancer les valeurs malgaches, d’instaurer une identité culturelle pour servir de référence aux jeunes actuels.

«Les tâches seront ardues mais pas impossibles», a annoncé l’association Volambita lors de la conférence de presse qui s’est tenue à l’Ivon-toeran’ny kolontsaina malagasy (IKM) à Antsahavola, hier. Consciente de l’invasion des autres associations culturelles au pays, elle organise «Volambita» qui servira de repère aux jeunes actuels. «Nous avons choisi de l’organiser le 22 septembre prochain. Cette date est importante pour les Malgaches parce qu’elle marque le début du printemps, ou encore l’Asaramanitra où tout renaît. Cet évènement sera donc une sorte de renaissance pour la culture malgache», a expliqué l’une des membres de l’association.

Le programme

Au fait, le programme sera assez varié. Des mannequins défileront pour la promotion des stylistes oeuvrant dans le «Vita malagasy». «Les jeunes citadins sont presque tous influencés par le code vestimentaire imposé par les Occidentaux. Par contre, les habitants de la campagne, surtout dans les zones enclavées, restent fidèles aux tenues  traditionnelles. Ainsi, nous voudrons présenter ces tenues qui sont toutes aussi authentiques et bien exploitables», a-t-il continué.

Ensuite, des artistes venus des autres régions seront aussi présents. Certains interpréteront des chants traditionnels, d’autres effectueront des danses traditionnelles. «La diversité sera mise en valeur». Et pour couronner la soirée, l’association propose un grand cocktail baptisé «Tsiron’i Gasikara» qui sera assuré par Chef Mariette Andrianjaka. «Le but est aussi de faire découvrir au public les différentes saveurs qui existent au pays», a ajouté notre interlocuteur.

«Cet évènement a aussi pour objectif de démontrer nos valeurs, telles que le Fihavanana ou le Firaisankina qui restent de vains mots clés utilisés par les politiciens actuels, pour attirer simplement les électeurs», a-t-il conclu.

Holy Danielle

 

Les commentaires sont fermées.