Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Vie de la nation : quand la politique se mêle à la religion

Vie de la nation  : quand la politique se mêle à  la religion

Voilà ce qui arrive lorsque les politiciens se rencontrent à la messe. La présence de l’ancien Chef de l’Etat à Morondava, lors d’une cérémonie religieuse en dit long.

Ces derniers temps, plusieurs acteurs politiques se bousculent à la porte des églises pour avoir la faveur des dirigeants confessionnels. A Manakara, à Antsiranana ou encore à Morondava, tous les moyens sont bons pour raviver la flamme christiannisme afin d’amadouer les éventuels électeurs. Cela proque souvent des conflits entre les acteurs politiques. La dernière en date c’est le cas de l’ancien Président Marc Ravalomanana à Morondava où il a été annonce qu’il a quitté les lieux faute d’avoir pu pronnoncer un discours devant les fidèles de cette réligion.

Il a fallu que l’ancien président Marc Ravalomanana soit intervenu sur une station privée de la capitale pour démentir les informations selon lesquelles, il a été persona non grata lors de la journée nationale des enfants catholiques à Morondava le week-end dernier.

Commentaires

En fait, d’après les infos relayées sur les réseaux sociaux et qui se sont répandues comme une traînée de poudre, l’ancien Président aurait reçu l’ordre de la part de l’équipe de la présidence de quitter illico presto la cérémonie religieuse bien avant sa fin.

Apparemment, selon les commentaires, Marc Ravalomanana n’était pas le bienvenu. On a même révélé qu’ayant été privé de prise de parole en public, Marc Ravalomanana n’aurait eu d’autre choix que de se retirer tout en profitant de saluer au passage les milliers de fidèle. Ses «selfies» avec les enfants ont fait même le tour des réseaux sociaux.

Réponse du berger à la bergère, les partisans de Ravalomanana ont publié les photos de l’ancien président accueilli par les dirigeants de l’Eglise catholique romaine à Madagascar. Des photos de Ravalomanana assistant à une réunion du «Vondrona fototra laika», une branche de l’Eglise protestante réformée ont été publiées via les réseaux sociaux.

Rakoto

 

Les commentaires sont fermées.