Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Us et coutumes : rôle ingrat dans la chaine

La population mondiale depuis deux jours vit a crédit, puisant dans les réserves pour avoir consommé plus rapidement que ce que la planète n’a de capacité à produire annuellement. Les mêmes calculs savants évaluent pourtant les déchets des denrées alimentaires à des milliards de tonnes par an. Sans s’arrêter à la question de l’injustice de la répartition, sans avoir encore trouvé une alternative sécurisante pour dénouer l’imbrication entre consommation et production pierre angulaire du système actuel, on se félicite de l’existence des pays tiers récupérateurs (anciennement tiers monde) des marchés porteurs pour les rebuts des sociétés de consommation. Bonnes occasions et fripes de luxe assurent une prime aux pays riches en dotant d’une plus-value leurs déchets.

Les commentaires sont fermées.