Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Décès de Mamy Rakotoarivelo: les résultats de l’autopsie attendus

Décès de Mamy Rakotoarivelo: les résultats de l’autopsie attendus

L’enquête se poursuit, mais une semaine après le décès de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Mamy Rakotoarivelo, la police attend toujours le rapport d’autopsie de la HJRA, un élément primordial pour la suite de l’enquête. En attendant, une dizaine de personnes ont déjà été auditionnées.

«Une semaine après le drame, nous n’avons toujours pas reçu le rapport d’autopsie», a indiqué une source au sein de la police à propos du décès de Mamy Rakotoarivelo, retrouvé mort à son domicile vendredi dernier dans la matinée. Le corps a pourtant été emmené à l’hôpital le jour même de la tragédie pour une autopsie mais jusqu’à présent, les résultats ne sont toujours pas connus. Et le mystère reste entier.

En effet, ce rapport pourra déterminer non seulement les circonstances de la mort, l’heure du décès, mais surtout la manière dont la balle a perforé le crâne, à bout portant ou à bout touchant. Sur ce point, sans le rapport du médecin légiste, la police ne pourra pas se prononcer s’il s’agit d’un suicide ou d’un homicide.

«C’est l’employée de maison qui a dit avoir entendu deux coups de feu et non la police. Il en est de même pour la thèse du suicide », a-t-elle précisé. «Pourtant, nous avons besoin de ce rapport pour poursuivre l’enquête», a souligné notre source.

Une dizaine de personne auditionnées

De son côté, le commissaire Alexandre Ranaivoson, lors d’une intervention sur une chaîne privée, a indiqué qu’une dizaine de personnes ont déjà été auditionnées, dont l’employée de maison, l’ex-compagne du défunt ou encore sa sœur. Cette dernière a en effet été citée dans la dernière publication de Mamy Rakotoarivelo sur Facebook.

D’autre part, des bruits circulent selon lesquels les fils du défunt auraient déposé une plainte contre X étant donné que ces derniers doutent fortement de la thèse du suicide. Cela, peu de temps après l’enterrement de leur père. Les éléments de la police n’ont cependant pas encore donné d’informations sur ce sujet.

Tahina Navalona

 

Les commentaires sont fermées.