Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Justice: une prison aux normes à Moramanga

Justice: une prison aux normes  à Moramanga

Le ministère de la Justice, Charles Andriamiseza vient de poser hier, à Moramanga la première pierre d’une nouvelle prison dans le site du camp pénal de la localité. En fait, la prison de Moramanga n’est pas épargnée par la surpopulation carcérale sans parler de sa vétusté. D’une capacité d’accueil de 80 personnes, elle accueille actuellement plus de 500 détenus, toutes catégories confondues. «Cette nouvelle construction répond aux exigences des normes internationales», a indiqué le ministre de la Justice.

 Cette nouvelle maison centrale sera composée de deux quartiers, un pour les femmes et un autre pour les hommes. Un quartier possède quatre chambres de détention de 6,70 m x 6 m chacune et une chambre réservée pour les mineurs. Les infrastructures d’hygiène et la cuisine y sont aussi aménagées, en sus du mirador. «Sa capacité d’accueil est de 300 détenus, voire le double en cas de surpopulation», selon le chef de division des infrastructures du ministère de la Justice, Razafindramasy.

Intérêt général

«La construction des prisons est un objet d’intérêt général car à part le respect des droits de l’homme et le renforcement de la sécurité publique, ces nouvelles infrastructures serviront également à raffermir la politique de réinsertion sociale des détenus une fois leur peine expirée», a expliqué  le ministre de la Justice.

Depuis une vingtaine d’années, c’est la première fois que la Justice a procédé à la construction de nouvelles prisons. Trois maisons centrales ont été construites cette année dont une nouvelle prison à Vangaindrano, dans la région Atsimo Atsinanana. «Celles de Fenoarivo Atsinanana et de Moramanga seront opérationnelles d’ici la fin de l’année», selon l’estimation du ministre. Et d’annoncer qu’un tribunal de première instance ainsi qu’une prison seront construits cette année dans le district d’Avaradrano, dans la région Analamanga. «Toutefois, on est encore en attente du décret d’application», souligne-t-il.

Sera R

Les commentaires sont fermées.