Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Baccalaureat: des contrôles plus stricts aux épreuves techniques

Baccalaureat: des contrôles plus stricts  aux épreuves techniques

Une nouvelle disposition vient d’être adoptée pour assurer la sécurisation des épreuves de baccalauréat technique qui se sont tenues depuis hier et ce, jusqu’à jeudi. Un procès-verbal, qui sert à enregistrer les cas de fraude ou autres incidents, a été mis en place dans toutes les salles d’examen », a informé le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Mesupres), Marie Monique Rasoazananera, lors de sa visite au Centre d’examen du lycée professionnel Ampefiloha (Ex-LTC).

«Avec cette  mesure, les membres du jury, tous comme les candidats, affichent plus de sérieux dans le déroulement de l’examen», selon la constatation du chef de centre, Honorine Razanadrasoa. Cette dernière d’informer que 12 candidats sur les 708 inscrits ont manqué à l’appel dans la matinée d’hier. D’après la majorité des candidats, les sujets d’économie et de mathématiques financières ont été difficiles.

Caméra de surveillance

Parallèlement à ces épreuves de quatre jours, la correction des copies pour le baccalauréat général se déroule depuis hier à l’université d’ Antananarivo. Après les commissions d’entente pour chaque matière, les correcteurs se sont tout de suite mis au travail en suivant les grilles de correction, confectionnées par les enseignants concepteurs de sujets.

«Ce nouvel outil permet de faciliter les travaux de correction tout en réduisant l’écart de notes octroyées à chaque candidat pour une même réponse», a souligné la ministre de tutelle, qui a effectué une visite sur les lieux dans la journée d’hier.

La transcription des notes se fera une fois la correction des copies achevée. «Une caméra de surveillance est implantée dans chaque salle de correction afin d’assurer la transparence des résultats de l’examen»,a conclu le numéro un du Mesupres.

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.