Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Hépatite B: une maladie mal connue, mais redoutable

Hépatite B: une maladie mal connue, mais redoutable

Placée sous le thème «Eliminer l’hépatite virale», la journée mondiale de l’hépatite a été célébrée hier au CHU Joseph Ravoahangy Andrianavalona Ampefiloha. Cette maladie  est encore mal connue par le grand public.

Pourtant, sa prévalence est très élevée dans la Grande île, avoisinant les 23% de la population générale. Selon la dernière estimation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), elle est de 5,4% dans les grandes villes, contre 30,5% en milieu rural. L’hépatite B est une infection virale qui s’attaque au foie. Dans 60%  à  90% des cas, en cas de complication et selon l’individu, la maladie évolue vers la cirrhose et le cancer du foie.

Une maladie transmissible

L’hépatite B se transmet par voie digestive, sexuelle, sanguine par l’utilisation d’aiguille et de séringue contaminées, ainsi que de la mère à l’enfant. Même guérie, une personne porteuse du virus de l’hépatite B peut contaminer un autre. A la différence de l’hépatite A qui se manifeste par les symptômes de la grippe ou des maux de ventre. Alors que la plupart des personnes atteintes de l’hépatite B ne se sentent jamais malades et peuvent être guéries s’il n’y a pas de  complications. La présence de la jaunisse de la peau et des yeux est le point commun de ces deux maladies.

Des séances de sensibilisation, une conférence scientifique et des vaccinations ont marqué cette journée. Durant les mois d’août et septembre, une réduction du prix du vaccin contre l’hépatite sera observée. Pendant cette période, les trois vaccins, nécessaires pour une immunisation totale, seront vendus pour un montant total de 40 000 ariary. Le premier est suivi d’un premier rappel après un mois. Quant au troisième, il est à effectuer après six mois.

Sera R

Les commentaires sont fermées.