Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Gisement de saphirs d’Ambanja: 55 personnes dont quatre femmes écrouées

Gisement de saphirs d’Ambanja: 55 personnes dont quatre femmes écrouées

Cinquante-cinq personnes dont quatre femmes ont été présentées hier devant le Parquet d’Ambanja à la suite d’un incendie volontaire dont ont été victimes des habitants d’Andampy, commune d’Antranonkarany.

La tension a atteint son summum à Andampy la semaine passée. Les habitants de cette localité se trouvant à 18 km au sud d’Ambanja ont farouchement refusé de céder leur terrain à des exploitants illicites. De leur côté, ces derniers sont allés jusqu’à proférer des menaces qu’ils ont mises à exécution dimanche. Arrêtés, 55 d’entre eux ont été déférés hier à Ambanja. A l’issue de leur audition, ils ont été placés sous mandat de dépôt.

«Ces gens ont déjà exploité illégalement une carrière de saphirs dans les parages. Ils sont partis il y a deux ou trois ans de cela mais maintenant, ils sont revenus sous prétexte qu’ils ont trouvé un nouveau filon. Evidemment, nous avons refusé de leur céder notre terre», a expliqué une source locale.

Ce refus a provoqué la colère des intrus. Une violente altercation a eu lieu et afin de désamorcer la situation, des responsables de l’Organe mixte de conception se sont rendus sur les lieux. Un terrain d’entente aurait été trouvé mais après le départ des autorités, les exploitants illicites sont revenus à la charge et ont incendié une maison.

  Face à cette tournure aussi brusque qu’inattendue, l’OMC a dépêché lundi des policiers et des gendarmes sur place afin de sécuriser le site et par la même occasion procéder à des arrestations. Cinquante-cinq exploitants illicites dont quatre femmes ont été arrêtés. Toujours d’après la source, les autres squatters ont incendié une autre maison avant-hier.

Mparany

 

Les commentaires sont fermées.