Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Foot – CAN 2019: polémique quand tu nous tiens !

Foot – CAN 2019: polémique quand tu nous tiens !

Des médias camerounais parlent de «règlement de comptes» entre le président sortant de la Confédération africaine de football (Caf), Issa Hayatou, et l’actuel homme fort du football continental, Ahmad. En effet, ils ont avancé que l’institution africaine veut barrer le chemin au Cameroun en vue de la Can 2019 avec cette nouvelle formule à 24 pays. Une polémique qui ne date pas d’aujourd’hui, plus précisément, cela dure depuis le début de la campagne présidentielle des deux camps.

Sans vouloir remuer le couteau dans la plaie, il y a encore du chemin à faire malgré les résolutions prises sur le développement du football africain dirigé par le comité exécutif de la Caf, quelques semaines passées. Pire, bien des médias camerounais (ndlr, des informations relatées plus tard sur d’autres sites d’informations africains) ne voient pas cette décision de bon œil en déclarant qu’il y a aunguille sous roche et qu’il s’agit tout simplement d’un règlement de comptes après le retrait de l’organisation de la Can U17 2017 des mains de Madagascar par l’ancien patron de la Caf, Issa Hayatou.

«La Can sera disputé avec 24 pays au lieu de 16 entre les mois de juin et de juillet, au lieu de janvier et février. Une décision effective dès la prochaine édition de la compétition. Au-delà d’une révolution, elle semble camoufler les intentions que certains avisés prêtaient au Malgache Ahmad de vouloir tout faire pour retirer au Cameroun l’organisation du plus prestigieux événement sportif du continent, en guise de vengeance contre son prédécesseur, le Camerounais Issa Hayatou qui a retiré la Can U17 2017 à Madagascar au profit du Gabon» , ont precisé les medias camerounais.

Et ces derniers de poursuivre que «Si on s’en tient à la dernière édition de la Can, on peut déduire que le Cameroun aura besoin d’au moins 500 milliards Fcfa pour respecter le cahier des charges de la Caf. Alors que l’enveloppe de la 31e édition de la Can gabonaise s’est chiffrée à 463 milliards bien que seuls 16 pays étaient en lice», a-t-on lu sur un site d’informations camerounais. Des déclarations qui illustrent leur inquiétude sur un potentiel retrait de l’organisation de la prochaine grande messe continentale pour bon nombre de raisons. Polémique quand tu nous tiens !

Rojo N.

Les commentaires sont fermées.