Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Tourisme à Menabe: la saison s’annonce prometteuse

Tourisme à Menabe: la saison s’annonce prometteuse

Deuxième destination touristique après Nosy Be, Morondava rayonne de ses richesses naturelles. Le nombre de touristes visitant cette région a doublé l’année dernière. Et la saison en cours s’annonce prometteuse.

Le Menabe annonce une haute saison touristique assez prometteuse comme celle de l’année dernière, période durant laquelle le nombre de touristes a doublé avec une augmentation de 98% du nombre d’arrivées. Avec un tel résultat, cette région du littoral sud-ouest de Madagascar se classe parmi les destinations phares avec des attractions incomparables pour ne citer que la célèbre « Allée des Baobabs », avec ses arbres centenaires mesurant près de 30 mètres de haut et qui est aujourd’hui la première destination et le symbole de la région.

Le Figaro la classe même dans le Top 10 des « Lieux étranges et insolites à visiter en 2017 ».  « La plupart des hôtels à Morondava affiche actuellement complet », d’après Thierry Seraly Heriniaina, directeur régional du Tourisme du Menabe. A part les Nationaux, les Français et Chinois figurent parmi les touristes les plus nombreux à visiter Menabe. Et L’Office régional du tourisme de Menabe n’a cessé de déployer des efforts dans la promotion de la destination.

Du 20 au 22 juillet dernier, Morondava, la capitale du Menabe, a vécu au rythme du « Festival Baobab Fosa ». Un événement qui vise à promouvoir le potentiel touristique de la région, particulièrement les baobabs et le fosa, prédateur endémique de Madagascar évoluant naturellement dans l’Aire protégée de Menabe Antimena.

 « Le nombre de fosa, prédateurs endémiques de Madagascar, diminue considérablement, aussi, la manifestation vise également à protéger

l’animal », a souligné Hoséa Randriamanantena, directeur exécutif de l’office du Tourisme de Menabe. A part l’aspect culturel et touristique de l’événement, le festival est aussi une occasion pour parler conservation et tourisme durable auprès de la population locale.

Accessible toute l’année !

Hoséa Randriamanantena a également fait savoir que 37 autres sites ont été identifiés dans le Menabe. Pour ce responsable de l’Office régional, il n’y a pas de saison pour visiter le Menabe. « La majorité des sites sont ouverts toute l’année. Il ne devrait  y avoir ni haute ni basse saison. Ce sont les visiteurs qui l’imposent. Morondava et l’Allée des Baobabs sont accessibles tout le long de l’année. Et si l’axe Sud se montre impraticable, les sites sont accessibles par voie maritime », a-t-il assuré.

Les autres sites ne sont pas en reste avec les magnifiques plages de Kimony à la sortie de la ville ou encore celle d’Ankevo sur Mer qui offre un panorama digne d’une carte postale avec le vert de l’eau. De même que le parc national Kirindy Mite qui se trouve un peu plus au Sud, qui est la niche préférée des flamants roses, lesquels sont introuvables ailleurs sauf à Tsimanampetsotsa. La descente de la rivière Tsiribihina, les fameux Tsingy de Bemaraha ou encore la visite des tombes royales de Mahabo, de Magnily, de Kivalo ou de Lovobe sont aussi des attractions touristiques de la région.

Arh.

Les commentaires sont fermées.