Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Jeux de la Francophonie : une vingtaine d’artistes représentent Madagascar

Jeux de la Francophonie  : une vingtaine d’artistes représentent Madagascar

Une délégation malgache, composée de 85 personnes dont une vingtaine d’artistes, est actuellement à Abidjan en Côte d’Ivoire pour participer à la 8e édition des Jeux de la Francophonie du 24 au 31 juillet.

Selon le site officiel des Jeux de la Francophonie, plus de 4 000 personnes venant de 60 pays sont attendues, cette année, pour participer à cette 8e édition. «Notre mission est donc de briller parmi ces personnes en leur démontrant notre culture ainsi que les talents de nos artistes», a annoncé l’un des artistes malgaches partis à Abidjan.

Ainsi, le programme sera composé de plusieurs concours, expositions, ateliers et rencontres. Le thème général des Jeux sera axé sur la promotion de la langue française, la promotion de la paix et la promotion du développement. Les artistes participants s’y sont déjà préparés depuis plusieurs mois.

Zoom sur les artistes

Les Malgaches seront notamment en lice dans le concours de danse de création avec le groupe Tahala Compagny.  Anjoanina Harivahy Ramaroson, alias Mossieur Njo, sera notre homme littéraire, Taka Andrianavalona sera dans la catégorie Peinture et Maherisoa Rakotomalala dans la sculpture. La compagnie Zolobe est aussi prête pour épater le public étranger avec ses marionnettes géantes.

Si le volet création numérique vient récemment d’être instauré dans le programme, Madagascar a déjà un candidat confirmé. Il s’agit de Koloina Famenontsoa Rakotoarisoa, dit Tanguy, qui va créer une œuvre audiovisuelle en utilisant les nouvelles technologies. Et enfin, Mahefa Dimbiniana Randrianarivelo assurera la catégorie photographie.

Des échanges et partages

La plupart de ces artistes n’ont pas encore participé à des concours internationaux. «Effectivement, nous sommes angoissés à cette idée. Toutefois, ces concours serviront à évaluer nos talents par rapport aux autres artistes étrangers et aussi à acquérir davantage de l’expérience pour ensuite les partager aux autres artistes locaux», a-t-il souligné. De ce fait, le programme comporte divers ateliers et rencontres pour favoriser les échanges. Et enfin, chaque catégorie se terminera par une représentation, une sorte de restitution réalisée par tous les artistes participants.

Holy Danielle

 

Les commentaires sont fermées.