Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Affaire Antsakabary : les 42 policiers incriminés devant les enquêteurs

Affaire Antsakabary  : les 42 policiers incriminés devant les enquêteurs

Tant attendu, l’interrogatoire des policiers incriminés dans l’affaire Antsakabary bat actuellement son plein

Près de cinq mois après l’audition des plaignants, constitués par des habitants d’Ambodifinesy, Ambalamanga, Antananambo, Ambohitraivo, Ambinanindrano, c’est au tour des 42 policiers suspectés d’avoir commis des abus et des exactions de passer devant les enquêteurs.

La police a affirmé qu’il n’est pas question de corporatisme dans cette affaire avant de préciser que le retard dans le traitement du dossier est dû aux difficultés procédurales. Les enquêteurs de la commission mixte d’enquête issus de la police et de la gendarmerie se sont rendus à Mahajanga et à Antsohihy pour procéder à l’interrogatoire. Celle-ci a débuté le 7 juillet et sera clôturée incessamment. Des sources concordantes ont indiqué qu’après le dessaisissement du tribunal de Mandritsara, c’est le Parquet d’Antananarivo qui sera en charge du dossier.

Pour rappel, 487 foyers, commerces et greniers à récolte auraient été brûlés par les 42 policiers lors de leur mission à Antsakabary. Ces derniers auraient également violenté des villageois qu’ils accusaient à tort ou à raison d’avoir tué leurs deux collègues, le 18 février.

Sur les 31 villageois déférés au Parquet d’Antsohihy pour le meurtre du sous-brigadier de police Dieu Donné Razafison et de  l’agent de police de 1er échelon Samson Razafindramevajery, 5 ont été placés sous mandat dépôt le 28 février.

Mparany

 

Les commentaires sont fermées.