Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Kis Madagascar : promouvoir la culture et la paix

Kis Madagascar  : promouvoir la culture et la paix

En collaboration avec la fondation Friedrich Ebert Stiftung (FES), Kis Madagascar a lancé officiellement hier, au Carlton Anosy, le salon numérique sur la culture et la paix à Madagascar qui sera clôturé le 30 septembre prochain.

«La culture peut être un outil important pour véhiculer la paix. C’est pour cette raison que nous avons choisi ces deux thèmes», a annoncé Ialy Ny Aina Rajemisa de Kis Madagascar. Sur ce, il a créé un site, le premier salon numérique à Madagascar, une plateforme regroupant presque tous les acteurs qui touchent de près ou de loin ces deux sujets. Entre autres les ministères, les différents offices, les associations, les forces de l’ordre… «Une trentaine de participants y exposent actuellement. Par ailleurs, nous lançons encore un appel aux autres organisations, associations, institutions ou entités d’y participer. La fin des inscriptions est fixée avant la fin de ce mois», a-t-elle ajouté.

Effectivement, beaucoup de Malgaches et même certains artistes, ne connaissent pas l’ existence de certains organes, comme l’Office malgache des droits d’auteurs (Omda), ainsi que son rôle. «Peu de gens sont inités sur les législations en vigueur à Madagascar. Cette manque d’information et de connaissance provoquent parfois ces désordres dans le pays», a-t-elle affirmé.

Un concours artistique ouvert

Le salon se déroule durant trois mois, plus précisément, jusqu’au 30 septembre prochain. A part les expositions des participants, le programme sera composé de concours artistiques ouverts à tous. «Nous recevons tous les genres artistiques : dessin, poésie ou slam, la musique, film… La seule condition est que l’œuvre parle à la fois de la culture et de la paix », a expliqué notre interlocuteur. Par ailleurs, Kis Madagascar organisera un débat qui se tiendra le 8 septembre prochain au Café de la gare de Soarano.

Enfin, le site a pour mission d’améliorer la culture malgache. «Nous optons surtout pour la préservation de nos us et coutumes, comme la présentation de condoléances typiquement malgache… Nous avons donc mis des fiches pour promouvoir cette culture malgache», a-t-elle conclu.

Holy Danielle

Les commentaires sont fermées.