Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Circoncision : une dizaine de cas de complications par mois

Circoncision  : une dizaine de cas de complications par mois

Les cas de complications des opérations de circoncision deviennent de plus en plus fréquents. Mis à part la négligence au niveau de l’hygiène, la prolifération des personnes non qualifiées qui of-frent des services en la matière y est également pour quelque chose.

Un nombre record. Depuis le début de l’hiver jusqu’à maintenant, soit près d’un mois, une dizaine de garçons ont été hospitalisés au Centre hospitalier universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona (CHU-JRA) pour cause de complication au cours d’une circoncision. «Les hospitalisations liées à cette cause, enregistrées l’année dernière ont été seulement au nombre d’une quinzaine jusqu’à la fin de la saison de circoncision», a informé le chef clinique de chirurgie infantile au sein de cet établissement, le Dr Aristide Romain Raherison, lors d’une interview.

Des cas de complication, tels l’infection de la peau du gland et de la muqueuse du prépuce, l’ablation de la totalité de la peau de l’appareil génital allant jusqu’à la mutilation totale…ont été enregistrés ces derniers temps dans ce service. Dans ce dernier cas, on devrait recourir à la réparation d’urgence, entre autres via la chirurgie plastique. Deux garçons qui ont été victimes de lésion totale de leur appareil génital après une opération de circoncision, suivent des opérations de chirurgie réparatrices au sein du CHU-JRA depuis mercredi. «Mais une telle alternative ne permet pas résoudre efficacement le problème dans la mesure où l’appareil de substitut fait de plastique va juste aider l’enfant victime à uriner facilement, mais pas pour lui donner le statut masculin, qui est l’objectif de la circoncision», a souligné le Dr Fidy Rabariniaina, de l’Image Appli.

Incompétence fatale

Ces problèmes, notamment ceux liés aux infections, peuvent être liés à l’inattention des parents, notamment sur le respect des consignes d’hygiène. Dans certains cas, ils peuvent être causés aussi par l’état de santé de l’enfant, comme c’est le cas de deux garçons issus de Tsiroanomandidy qui ont fait de l’hémorragie après avoir été circoncis du fait que ces deux frères sont hémophiles. «Toutefois, les complications liées aux accidents relèvent de l’incompétence des personnes qui mènent l’opération en question», a précisé le Dr Aristide Romain Raherison.

La majorité des complications prises en charge au sein du CHU-JRA sont liées aux nouvelles techniques de circoncision qui sont en vogue actuellement. Raison pour laquelle les spécialistes incitent les parents à bien choisir les offres qui leur sont proposées dans la mesure où l’erreur dans l’opération de circoncision peut être fatale.

Fahranarison

Offres de services gratuits

Dans le cadre du Salon de la médecine et du bonheur qui se tient depuis jeudi jusqu’à ce jour au Parvis de l’hôtel de ville à Analakely, l’Image Appli, un institut supérieur spécialisé entre autres dans la formation de médecins, offre des services gratuits de circoncision de masse. Une offre qui arrive à point nommée, notamment pour les ménages vulnérables, dans la mesure où une opération de circoncision coûte entre 30.000 à 40.000 ariary.

 

Les commentaires sont fermées.