Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Vote futile

Vote futile

Aucune date n’est pour l’instant fixée pour la présidentielle. D’un côté, à quoi bon établir une échéance si au bout du compte et vu les tâches qui incombent à la Ceni, les préparatifs prennent beaucoup plus de temps que prévu et qui conduisent dans ce sens au report des élections. Combien de fois, les calendriers des scrutins ont été dressés à l’avance puis font l’objet d’une modification bien avant le moment venu.

De l’autre, même si la Ceni avance à grand pas dans les préparatifs en sensibilisant et mobilisant toutes les parties prenantes, notamment les politiques, la société civile et les citoyens, signe que le rendez-vous avec les urnes aura bel et bien lieu, une fois le mandat du président actuel expiré, les opposants qui aspirent à une alternance démocratique restent  méfiants et affichent leur plus grande crainte : le manque de transparence autour du vote.

A  Madagascar  comme dans tous les autres pays d’Afrique rongés par la crise, les élections sont toujours entachées d’irrégularité. Dans le continent, les présidents qui renoncent à briguer un 2e ou un 3e mandat se font rares.  La majorité cède même à la tentation du pouvoir à vie. Et pour y arriver, la fin justifie les moyens en ayant recours à des procédés condamnables. Le vote utile tant prôné devient inutile voir futile. Quelles garanties pour la tenue d’élections reconnues par tous ?

La transparence est l’une des conditions indispensables pour le bon déroulement des scrutins  au même titre qu’une élection crédible, libre, équitable…Et face au contexte actuel, on peut également ajouter à la liste, un scrutin apaisé. Les politiques malgaches restent sceptiques d’autant que de son côté, le régime use de son pouvoir pour partir déjà en précampagne avant l’heure.

JR.

 

Les commentaires sont fermées.