Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Intégration des marchés : le projet ANMO lancé

Intégration des marchés : le projet ANMO lancé

Renforcer la compétitivité de Madagascar sur le commerce mondial, c’est le principal objectif du Projet de soutien aux arrangements nationaux de mise en œuvre (ANMO) lancé officiellement, hier, à Anosy.

L’ANMO fait partie des actions prioritaires de l’Etude diagnostique sur l’intégration du commerce (Edic), élaborée par Madagascar en 2001. A noter dans ce sens que la Grande île a adhéré au Cadre intégré (CI) en tant que pays pilote, avec le Cambodge et la Mauritanie. Le projet a été approuvé en novembre dernier et a pu bénéficier d’un financement de 900.000 USD impliquant une contrepartie malgache d’un montant de 132 000 USD sur une période de trois ans.

Au même titre que les autres Pays les moins avancés (PMA), Madagascar bénéficie de l’appui de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) à travers le Programme du Cadre intégré renforcé (CIR). Mis en place en 1997, le Cadre intégré (CI) est un programme multi-bailleurs destiné à aider les PMA pour tirer profit de la libéralisation des échanges commerciaux.

Le Cadre intégré renforcé (CIR) a été ensuite mis en place en 2009 pour permettre aux PMA de jouer un rôle plus actif dans le système commercial mondial et les aider à remédier aux contraintes en matière de l’offre. Le programme, qui fournit actuellement une aide à 49 pays, parmi les plus pauvres au monde, est financé par un fonds d’affectation spéciale multi donateurs, s’élèvant à 250 millions de dollars.

Mise à jour de l’Edic

Depuis que Madagascar a intégré en 2001 le CI,  la Grande île a pu effectuer l’Etude diagnostique sur l’intégration du commerce (Edic) avec l’appui de la Banque mondiale et élaborer une matrice des actions prioritaires en reprenant les grandes lignes de cette étude.

A ce sujet, deux programmes ont été sélectionnés et financés, entre autres le Programme de renforcement des capacités dans les négociations internationales et le Programme d’appui aux exportations. Mais en raison de la crise de 2009, le processus du CIR à Madagascar a été  suspendu pour ne reprendre qu’en 2014. Une mise à jour de l’Edic et de la matrice des actions prioritaires a donc été effectuée en 2015. Et, cette nouvelle version a abouti à l’élaboration du Projet de la Catégorie I, notamment l’ANMO.

Riana R.

Les commentaires sont fermées.