Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Sécurisation du 26 juin : des drones dans le ciel de Tana

Sécurisation du 26 juin  : des drones dans le ciel de Tana

Dernière ligne droite des préparatifs de la célébration de la fête de l’ Indépendance. Côté sécurisation, les forces de l’ordre ont décidé de mettre les atouts de leur côté

Aux grands maux les grands remèdes. Afin d’éviter que l’attentat meurtrier de l’année dernière ne se reproduise, les responsables de l’Etat-major mixte opérationnel au niveau du Faritany (Emmo-Far) d’Antananarivo ont pris toute une panoplie de mesures.

Lors d’une rencontre avec la presse, le général Njatoarisoa Andrianjanaka, commandant la Circonscription de gendarmerie nationale (CIRGN) à Antananarivo, a lancé une sévère mise en garde contre les fauteurs de troubles. «Nous ne tolérerons aucune menace, aucun acte qui pourrait porter atteinte à la sécurité et à l’ordre public. Gare à ceux qui seraient encore tentés par l’aventure», a-t-il indiqué.

A l’évocation des mesures à prendre durant les deux jours de fête, le colonel Zafisambatra Ravoavy, commandant du Groupement de gendarmerie à Analamanga, a souligné que les forces de l’ordre vont déployer les grands moyens pour faire face aux risques et menaces.

«Cette année, nous avons décidé de recourir aux nouvelles technologies afin de rassurer les invités et le public qui vont assister au défilé qui se tiendra au stade de Mahamasina. Des caméras de surveillance seront installées en vue d’identifier les fauteurs de troubles. A toutes fins utiles, des drones et des portiques de sécurité seront également utilisés. La vente de boissons alcoolisées sera interdite aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du stade. Par ailleurs, la collecte et l’exploitation de renseignements ne seront pas en reste», a ajouté le colonel Ravoavy.

1000 gendarmes, policiers et militaires

L’officier supérieur a précisé qu’en dehors des éléments qui participent au défilé et ceux des unités de police et de gendarmerie de la capitale, près de 1000 autres policiers, gendarmes et militaires seront mobilisés durant les deux jours.

De son côté, le commissaire Faly Rakotoarijaona, chef du commissariat de la sécurité publique de Mahamasina, a fait savoir que des routes seront coupées à la circulation et par conséquent, les usagers doivent suivre à la lettre les consignes des agents de la circulation. Il a aussi annoncé que les conditions de sécurité vont être renforcées pendant le spectacle pyrotechnique, le traditionnel feu d’artifice.

«Aucun véhicule ne se sera autorisé à se garer aux abords du lac Anosy. Des palpations de sécurité et des fouilles des motos et scooters seront opérées à l’entrée du site», a-t-il conclu.

Mparany

 

2 réponses à "Sécurisation du 26 juin : des drones dans le ciel de Tana"

  1. rakoto  25/06/2017 à 16:19

    L’année dernière les Gal Paza Didier et l’autre Florens de l’EMMOREG ont fait la même déclaration. Que s’est-il passé à l’intérieur même du stade? L’HORREUR!!!

  2. rakoto  25/06/2017 à 16:23

    L’année dernière les Gal Paza Didier et l’autre Florens de l’EMMOREG ont fait la même déclaration. Que s’est-il passé à l’intérieur même du stade? L’HORREUR !!!

Les commentaires sont fermées.