Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Kidnapping : l’ambassadeur de l’Inde exige des résultats

Kidnapping : l’ambassadeur de l’Inde exige des résultats

L’ambassadeur de l’Inde à Madagascar Subir Dutta a une fois encore réagi sur la série de kidnappings de ressortissants indiens à Madagascar. «On veut des résultats tangibles et on veut une responsabilisation rapide et efficace du gouvernement», a-t-il martelé en marge d’une conférence de presse, hier à Antsahavola.

Ce diplomate a fait savoir qu’une rencontre a été organisée avec le ministre de la Sécurité publique, Jean-Jacques Andrianisa et le secrétaire d’Etat auprès du ministère de la Défense nationale chargé de la gendarmerie, le général Girard Randriamahavalisoa pour discuter des solutions à prendre. Cependant, ces kidnappings n’ont aucune incidence sur les relations diplomatiques entre l’Inde et Madagascar.

«Les kidnappings sont des actes criminels. Cela n’a rien à voir avec notre coopération. D’ailleurs, je réitère ici que la collaboration entre les deux pays s’est raffermie dans plusieurs secteurs d’activité».

Cette forme de coopération est présente au niveau des échanges culturels. Dimanche prochain, l’ambassade de l’Inde initie la journée internationale du yoga. Cette 3e édition, soutenue par le Premier ministre Olivier Mahafaly Solonandrasana, sera marquée par la participation des écoles de yoga présentes à Madagascar.

Lors d’une séance de présentation, les professeurs ont expliqué la raison d’être de cet art  et de cet exercice thérapeutique. «Le yoga sert à évacuer le stress qui touche la plupart de la population malgache actuellement. Il se marie parfaitement avec notre culture. C’est une harmonisation de l’esprit et  du corps». Autant de définitions exposées lors de cette conférence afin de motiver la population à venir dimanche à Soavimbahoaka. Les participants seront bercés par la musique de Benja Gasy qui alliera culture malgache et indienne.

Nadia

 

Une réponse à "Kidnapping : l’ambassadeur de l’Inde exige des résultats"

  1. Rakotoarisoa Maminiaina  16/06/2017 à 13:51

    slt, matoa tsy mety voavaha hatr@izao ny olan’ny trafika bois de rose, kidnapping, halatra taola-paty, kolikoly, fanondranana vehivavy hiasa antsokosoko any hivelany, ny dahalo, dia satry ny fanjakana mihitsy no ao ambadik’izany rehetra izany.Mrary soa tompoko

Les commentaires sont fermées.