Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Samifin : les blocages persistent

La lutte contre le terrorisme et le blanchiment de capitaux se poursuit pour le Service des renseignements financiers (Samifin). Cependant, les blocages persistent notamment au niveau de l’Exécutif. En fait, des textes sur le blanchiment d’argent restent encore en sursis et attendent d’être adoptés. D’autre part, Samifin a de difficultés à surveiller les activités bancaires de certaines personnes, parce qu’il se peut que les banques elles-mêmes ne soupçonnent pas l’existence de l’infraction. Il faut noter que pour l’heure, le Samifin ne peut entamer une poursuite sans plainte.

En attendant, le Samifin multiplie les sensibilisations et les ateliers de formation afin d’optimiser plus de résultats, notamment au sein de son personnel. Hier encore, l’organe vient de se voir remettre du matériel informatique de la part de  l’ambassade de France en son siège aux 67 Ha, et ce, toujours dans l’objectif de lutter contre le terrorisme et le blanchiment d’argent.

Pour le Samifin, le terrorisme n’est pas à écarter à Madagascar. D’après lui, il ne se traduit pas uniquement par la violence, mais également à travers le blanchiment d’argent. Il est à craindre que des organismes non gouvernementaux ou religieux soient financés par des organisations terroristes.

T.N

 

Les commentaires sont fermées.