Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Emballer des cadeaux : une source de revenu à Analakely et ses environs

Ce ne sont pas seulement les commerçants qui font de bonnes affaires en ces quelques jours avant la Fête des mères. Des gens, qui improvisent en se reconvertissant durant ce  laps de temps dans l’emballage de cadeaux, en profitent également pour gagner de l’argent, comme avant les autres festivités telles que Nöel et le Nouvel an.

Durant ces moments, ce petit métier occasionnel leur procure une source de revenu supplémentaire, d’autant que les clientes sont de plus en plus nombreuses à l’approche du jour «J» et la plupart ne sont pas déçues, car les cadeaux sont savamment et rapidement emballés à des coûts abordables. Un père de famille, accompagné de ses deux garçons pour faire ses emplettes à Analakely, le week-end dernier, pour les préparatifs de la Fête des mères, qui a eu recours à l’un de ces emballeurs de cadeaux, l’a confirmé. «Ils proposent des services rapides et de qualité, raison pour laquelle je n’hésite pas à recourir à leur savoir-faire pour rendre notre surprise plus attrayante. D’autant que je n’ai ni le temps ni la compétence dans ce domaine», a-t-il soulevé.

Emballer un cadeau requiert un budget se situant entre 500 à 5.000 ariary selon la taille des boîtes choisies par les clients et la grandeur de leurs articles. «Avec un tel tarif, un empaqueteur arrive à gagner entre 15.000 et 35.000 ariary par jour, voire plus durant les trois derniers jours avant la Fête des mères», a confié l’un d’entre eux, Marie Paulette. Avec l’aide de sa fille aînée, cette mère de famille arrive à empaqueter une vingtaine de cadeaux en une journée. Mis à part leurs services, les petits opérateurs dans ce domaine proposent également les papiers et autres accessoires de décoration qui servent à rendre les cadeaux plus originaux.

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.