Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

CLD – Maire d’Antsiranana : «Les 200 millions d’ariary ont disparu»

CLD – Maire d’Antsiranana : «Les 200 millions d’ariary ont disparu»

Le projet Comité local de développement (CLD), destiné à développer les communes, sème la confusion. Le maire de la commune urbaine d’ Antsiranana, Jean Luc Djavojozara, s’ est insurgé contre la gestion qu’il qualifie de «non transparente» des 200 millions d’ariary. «La seule fois où j’ai entendu parler du CLD, c’était lors du lancement de ce projet. Depuis, plus  rien. La commune d’Antsiranana est la seule dans le district à n’avoir bénéficié de ce financement. Aucun projet n’a démarré, pourtant les 200 millions ont disparu», a révélé cet élu lors d’une rencontre avec les journalistes à Antsiranana, hier.

Il a tout de même affirmé que ce projet est indispensable pour le développement des collectivités décentralisées. «Les infrastructures ont fait défaut depuis trois ou quatre mandatures. Mais nous exigeons transparence dans la gestion de ce financement. Nous sommes reconnaissants envers les députés d’avoir initié ce projet, mais nous trouvons exagéré qu’ils imposent les projets à réaliser et gérent le fonds qui y est alloué», a scandé Djavojozara.

Eradiqué

Pour ce qui est de l’insécurité, notamment le phénomène «foroche», le maire est formel. «Cela a été éradiqué depuis le 24 juin 2016 grâce à la collaboration des forces de l’ordre, de la commune, et de la région. Nous avons mis en place un plan local de sécurité qui a contribué à la baisse de l’insécurité dans notre localité. Des crimes isolés existent comme dans toutes les  grandes villes mais nous faisons de notre mieux pour faire régner la sécurité», a certifié ce responsable.

Les forces de l’ordre bénéficient de 50 litres de carburant par jour pour effectuer leur patrouille.

Nadia

 

Les commentaires sont fermées.