Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Zones humides : cinq nouveaux sites Ramsar pour Madagascar

Zones humides  : cinq nouveaux sites Ramsar pour Madagascar

 La convention Ramsar pour la conservation des zones humides de haute importance internationale vient de désigner dans sa liste cinq nouveaux sites pour Madagascar.

 L’annonce officielle a été faite par la ministre de l’Environnement, de l’écologie et des forêts (MEEF), le docteur Johanita Ndahimananjara, dans son allocution lors de la célébration de la Journée mondiale des oiseaux migrateurs à Ankatso. Cinq nouveaux sites Ramsar (Ankarafantsika, de Nosy Ve Androka, de Bemanevika, de Sahamalaza et du site bio-culturel d’Antrema) viennent d’être intégrés dans la liste. Ce qui ramène actuellement à 15 le nombre de sites Ramsar au pays.

En collaboration avec le MEEF, cette nouvelle intégration a pu se réaliser grâce aux appuis de WWF, Muséum national d’histoire naturelle, The Peregrine Fund et Madagascar National Park. A ce titre, des certificats de reconnaissance ont été remis, hier, par le docteur Johanita Ndahimananjara à ces quatre organisations, œuvrant pour la protection de la biodiversité à Madagascar.

Cinq autres sites en cours

Les dossiers de cinq autres zones humides sont actuellement en cours pour rallonger la liste et de ramener ainsi à 20 sites Ramsar pour Madagascar, « L’objectif à atteindre pour le pays », a souligné un responsable du WWF. Il s’agit, entre autres, de la vallée de l’Onilahy, la mangrove de Tsiribihina, le lac d’Ambondrombe et le lac Sofia.

Sera R

 

Les commentaires sont fermées.