Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Protection des espèces migratrices : l’ONG C3, un acteur à part entière

Protection des espèces migratrices  : l’ONG C3, un acteur à part entière

L’ONG Conservation centrée sur la communauté (C3) fait partie des acteurs qui interviennent dans la protection des espèces migratrices. Raison pour laquelle, le ministère de tutelle a sollicité sa participation à la célébration de la Journée mondiale des oiseaux migrateurs, qui s’est déroulée, hier, à Ankatso, même si ses activités ne concernent pas directement les oiseaux.  Via une approche participative, en impliquant la communauté locale, ledit organisme accorde une priorité à la sauvegarde des espèces marines qui migrent chaque année vers le Parc Nosy Hara, notamment les tortues marines et les Dugongs, des espèces en voie de disparition.

« Les interventions de C3 se focalisent notamment sur la protection des habitats naturels de ces espèces, notamment les herbiers marins ou encore les récifs coralliens », a souligné la coordinatrice de cet organisme, Lalarisoa Rakotoarimino, avant de poursuivre qu’un suivi permanent est mené pour évaluer leur état.

Certaines zones présentent des  dégradations, notamment à cause des phénomènes naturels, mais aussi suite à la surexploitation liée à la pratique excessive de la pêche qui ne respecte pas les normes en vigueur. C’est pourquoi, une collaboration avec les pécheurs locaux est mise en place afin de renverser cette tendance.

A ce propos, 326 comités locaux de parcs issus des 21 villages des quatre communes environnantes, réunissant entre autres des pécheurs, travaillent actuellement avec l’ONG C3  pour optimiser la protection de ces espèces marines qui trouvent refuge au sein du Parc Nosy Hara.  Les Dugongs séjournent dans ce parc entre octobre et mars, notamment pour chercher de la nourriture. Quant aux tortues imbriquées et tortues vertes, ces espèces menacées migrent vers Nosy Hara durant la même période qui correspond à la saison de ponte.

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.