Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Analamanga : développement par le 3P à Ambohipihaonana

Analamanga : développement par le 3P  à Ambohipihaonana

Le Partenariat public-privé porte ses fruits dans le district d’ Ambohidratrimo où la commune rurale d’Ambohipihaonana se dote d’infrastructures d’ adduction d’eau potable, grâce au groupe «Financement sans frontières».

Six des onze fokontany de la commune rurale d’ Ambohipihaonana vont bénéficier désormais de l’eau potable. Le groupe Financement sans frontières a pris en charge le financement des travaux d’un montant approximatif de 300 millions d’ariary contre le traditionnel apport bénéficiaire de 10% de la commune. Vingt et quatre bornes-fontaines publiques sont prévues dans ce projet touchant particulièrement la partie sud de la circonscription, d’ après les explications du maire Jean-Marie Eusèbe Rafalimanana.

Les travaux doivent débuter dans le courant de ce mois pour une durée de 60 jours, selon le programme établi. Plus de 2.700 personnes jouiront des retombées de ce partenariat contracté par le maire de la localité. La commune a priorisé l’adduction d’eau potable dans ce financement pour protéger la santé publique en évitant les risques de maladies dues à l’utilisation des eaux insalubres des rizières et marigots, selon le maire.

Fortes potentialités agricoles.

Le faible taux de pression fiscale dans la circonscription freine le développement de la commune d’ Ambohipihaonana située à plus d’une quarantaine de kilomètres du chef-lieu du district, a toutefois avoué le maire Jean-Marie Eusèbe Rafalimanana. «S’acquitter de ses taxes et impôts n’a jamais été dans l’habitude des contribuables de cette commune et nous les sensibilisons dans cette responsabilité citoyenne actuellement en leur expliquant la nécessité de cette action », selon ce maire prêt à relever le défi. Sa production annuelle d’oignons et d’ails allant jusqu’ à 20.000 tonnes conforte les potentialités économique de la commune rurale d’Ambohipihaonana malgré son enclavement.

Manou

 

Les commentaires sont fermées.