Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Antananarivo : les festivités pascales dans l’allégresse

Antananarivo  : les festivités pascales dans l’allégresse

La ville des Mille a célébré les festivités pascales avec faste. Allant du Coliseum d’Antsonjombe au stade d’Alarobia, en passant  par le Kianja Makis Andohatapenaka et Le Club Nautique Ivato, les spectacles du Lundi de Pâques ont remporté un succès record.

Goavambe, Baomba be, Masaka be, Ça va be… L’en-tête de chacune des affiches des festivités pascales parle déjà de lui-même. Cette année, les artistes malgaches ont fait le bonheur des amateurs de spectacle diurne.

Fort du succès de sa longue tournée aux îles soeurs, Wawa a réitéré cet exploit, hier, au Coliseum d’Antsonjombe. Avec cette grosse pointure à l’affiche, le plus grand amphithéâtre de l’océan Indien est devenu «La Mecque» pour les Tananariviens qui ont répondu massivement à l’appel. Pour cette occasion, le prince du salegy s’est entouré d’une ribambelle d’artistes comme Black Nadia, Shyn, Khélène, Ajah’reo, Big Mj et Martiora Freedom.

«Compte tenu des différents spectacles qui se sont déroulés dans la même journée et dans la même ville, les artistes qui ont animé les festivités ont été, quand bien même, à la hauteur des attentes des organisateurs et notamment des personnes présentes pour faire la fête», s’est réjoui Wawa en coulisse.

Les spectacles se suivent et se ressemblent

Même engouement du public au stade Alarobia.  A l’affiche Princia, Jess Flavi One, Kapitsany et Mijah ont représenté la nouvelle génération qui ne finit pas de démontrer l’étendue de ses talents. Les artistes incontournables tels que  Dadi Love, Tence Mena, Lyanah ont également grossi leurs rangs. «Cette année, nous avons décidé de rester au même endroit pour satisfaire les inconditionnels admirateurs», a confié Lyanah en marge du spectacle.

Barinjaka a fait une véritable démonstration de force avec son «kilalaka» et ses danseurs-acrobates dans un Kianja Makis rempli comme un œuf. Khélène, BigMj, Arnaah, Tif à Tif, Mijah et Jess Flavi ont également chauffé la scène.

Les spectacles se suivent et se ressemblent. Le stade annexe Mahamasina a accueilli Dadi Love, Black Nadia, BigMj et Princia. Presque la même affiche mais dans un tout autre endroit, le Club Nautique Ivato a fait un carton avec Mijah, Arnaah, Odyai, Black Nadia et Big MJ.

Joachin Michaël

Les commentaires sont fermées.