Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Accès à l’emploi : un éternel défi pour les handicapés

Accès à l’emploi : un éternel défi pour les handicapés

Les Personnes en situation de handicap (PSH) font face depuis des années au problème d’accès à l’emploi. Selon les constats, pas plus de 10% des PSH occupent un emploi décent en dépit des efforts fournis dans ce domaine. Le Centre national de formations professionnelles des PSH, en collaboration avec ses partenaires, compte renverser cette tendance via un nouveau projet de formations professionnelles et d’accès à l’emploi, dénommé « Mihary ».

Mené en partenariat avec  les ONG Akama, Fofama et les partenaires qui mettent en œuvre des projets de réhabilitation à base communautaire comme Fanilo et Merci, ce projet de trois ans (2O17-2019) est soutenu financièrement, à hauteur de 155.000 euros, et techniquement par Christoffel-Blindenmission (CBM), une organisation internationale chrétienne d’aide aux personnes souffrant de handicap. Il vise à faciliter l’accès des jeunes en situation de handicap aux formations professionnelles et au travail décent  à Madagascar, et à appuyer les centres de formations professionnelles à offrir des formations répondant aux normes de qualités et en adéquation avec les besoins du marché de travail.

Un premier  atelier a été organisé il y a six mois, pour créer des échanges entre les personnes en situation de handicap, les secteurs privé et professionnel, les institutions de micro-finances, les institutions publiques concernées et les organismes internationaux. La semaine dernière,en présence du ministre de l’Emploi, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle (MEETFP),  Marie Lydia Toto Raharimalala, ces organismes rattachés se sont attelés à la présentation d’analyse de la situation relative aux formations professionnelles et à l’emploi des PSH dans les régions Analamanga et Vakinankaratra pour pouvoir mesurer le projet après trois ans.

Fahranarison

Les commentaires sont fermées.