Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Us et coutumes : dérive malsaine

Même en posant en corollaire la bonté de la nature humaine, on ne peut ignorer l’existence des tentations pour ceux qui détiennent le pouvoir. Seules des lois strictes et leur application de façon ferme peuvent servir de barrières afin qu’elles ne parviennent à polluer la vie publique. La résistance de la classe politique contre l’adoption de dispositions propres à moraliser l’exercice de cette activité, la mauvaise grâce des gouvernants successifs à faire jouer leur responsabilité en les rendant justiciables de façon effective devant une juridiction telle la Haute Cour de Justice, constituent autant de signes de manœuvres destinées à maintenir tel quel le fonctionnement : eux hors atteinte de la loi dans une sphère étanche, la population, elle, assujettie à un régime autoritaire dans un Etat policier. Des évidences autrement prioritaires que de fumeuses opérations budgétivores de réconciliation.

 

Les commentaires sont fermées.