Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Ballon rond : une élection capitale pour relancer le foot malgache

Ballon rond  : une élection capitale pour relancer le foot malgache

Décidément, l’élection d’Ahmad à la tête de la Confédération africaine de football (Caf) reste encore au centre de l’actualité en Afrique.  Car le fait de dompter un adversaire de taille, en la personne du Camerounais, Issa Hayatou, relève d’un véritable exploit. Alors que dans la Grande île, l’heure est maintenant venue de renouveler les membres du comité directeur de la fédération et de procéder dans ce sens à l’élection d’un nouveau président.

Aucune date n’est pour le moment fixée quant à la tenue d’une Assemblée générale élective. Mais vu le contexte, les projets et les activités en cours de la fédération qui ne peuvent pas attendre, une élection devra se tenir d’ici peu  et ce, sans attendre la  fin du mandat des membres du comité exécutif actuel. Les inconditionnels du ballon, ayant hâte de voir un autre visage de la fédération, avancent même que le scrutin devra être organisé sous 30 jours.

La fédération doit saisir cette opportunité pour redorer le blason de la discipline roi tant au niveau national qu’international, d’ autant que maintenant, un Malgache se trouve à la tête de la Caf.  En fait, après avoir été mal en point durant cinq longues années, le foot malgache mérite maintenant de gagner ses éperons. Son avenir se joue maintenant  sans besoin d’une prolongation. En un mot, la balle est dans le camp de la fédération. Et force est dire que les yeux mondiaux du milieu footballistique sont braqués non seulement sur Madagascar, mais surtout sur la fédération. Une élection anticipée conforme au texte en vigueur s’avère ainsi inéluctable et enclenchera une nouvelle dynamique au foot national.

Les candidats potentiels

A coup sûr, les prétendants au poste du président de la fédération ne manquent pas. Et même si aucune candidature officielle n’a été déclarée, plusieurs noms continuent à circuler  dans les vestiaires. Ainsi, après Neypatraiky André Rakotomamonjy, d’autres figures du milieu commencent également à être sous le feu des projecteurs. Des candidats potentiels qui en connaissent un rayon et à ne plus présenter sur le terrain. Il s’agit de l’actuel secrétaire général de la fédération, Stanislas Rakotomalala. Ce dernier, passionné de sport en général et du foot en particulier a toujours manifesté sa volonté manifeste de porter haut les couleurs malgaches.

Sous cet angle, la course à la présidence de la fédération s’annonce sulfureuse. Car d’autres noms qui ne sont pas à négliger, pourraient aussi se singulariser. On note tout particulièrement, Raoul Arizaka Rabekoto, membre du comité exécutif de la fédération et également Dg de la Cnaps. Dans le temps, ce dernier qui a ambitionné de préparer dès maintenant le futur, a été l’adversaire direct d’Ahmad au poste du président de la fédération. La tenue d’une Assemblée générale ordinaire ce 25 mars pourra certainement apporter de plus amples informations.

JR.

Les commentaires sont fermées.