Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Transport : désaccord entre policiers et transporteurs

Transport  : désaccord entre policiers et transporteurs

La police et les transporteurs regroupés au sein de l’Association des transporteurs et camionneurs (ATC) ne sont pas toujours sur la même longueur d’onde. C’est la raison pour laquelle les deux parties ont organisé hier une rencontre à l’Espace Tiana, à Ambohimangakely.

D’après Abdou Tinot Hiango, président de l’ATC, les policiers sont là pour veiller à l’application de la loi. «Certes, il nous revient de la suivre mais c’est là que le bât blesse. Il y a certains détails qui nous échappent peut-être. Il y a aussi des divergences de point de vue sur les règles à suivre et il va sans dire que cela entraînera une sanction. On est là aujourd’hui pour trouver un terrain d’entente avec la police», a-t-il indiqué.

Soulevant un exemple plus concret, Claude Richard Rakotondrandria, vice-président de l’ATC, a évoqué le problème d’horaire qui permet aux poids lourds de circuler en ville. «Personne n’est sans savoir qu’il y a des horaires fixés par un décret interministériel. On veut bien les respecter mais les innombrables contrôles sur les routes nous empêchent de les suivre comme il se doit», a-t-il signifié.

Le commissaire principal de police Jean-Victor Tsaramonina Ravony, commissaire central de la ville d’Antananarivo a pour sa part expliqué que l’application de la loi n’est pas négociable. «Nous ne faisons qu’appliquer la loi, mais nous tenons à rassurer les transporteurs que si vraiment il y a des failles dans les manières dont nous l’appliquons, nous n’hésiterons pas à les rectifier. Concernant les contrôles routiers, on ne doit pas oublier qu’ils sont indispensables pour la sécurité de tous les usagers de la route», a-t-il précisé. D’autres points cruciaux, entre autres la corruption sur la route, ont également été soulevés durant la rencontre.

Mparany

Les commentaires sont fermées.