Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Sport de haut niveau : la Chine au chevet des athlètes malgaches

Sport de haut niveau : la Chine au chevet des athlètes malgaches

Pragmatique comme elle est, la Chine trace une coopération en direction des athlètes. La signature du procès-verbal de l’étude de faisabilité du projet d’assistance technique des entraîneurs avec le ministère de la Jeunesse et des sports, a été effectuée,  hier, au palais des Sports de Mahamasina.

Le constat est sans appel ! Le sport malgache est à la traîne. C’est la raison pour laquelle l’Empire du milieu décide d’apporter son aide. Il s’agit d’appuyer, d’une manière concrète, des disciplines sportives spécialement triées sur le volet, en l’occurrence le badminton, l’haltérophilie,  la natation, le tennis de table et  l’athlétisme.

«Le gouvernement chinois a envoyé une mission d’étude composée de quatre expert pour étudier les besoins de la partie malgache et établir le programme de coopération sportive», a déclaré l’ambassadeur chinois, Xiaorong Yang.

«Le projet, que nos deux pays vont réaliser, consiste à envoyer des entraineurs sportifs chinois à Madagascar, inviter des sportifs malgaches de talent à suivre des entrainements en Chine et fournir des matériels sportifs, dans l’objectif de les aider à améliorer les performances et les conditions d’entrainements des pratiques sportives», a-t-elle expliqué.

En effet, chacune des fédérations concernées, en collaboration avec les experts chinois, va s’atteler à la sélection des athlètes qui sont âgés de 15 à 25 ans. Ils partiront en Chine pendant 5 mois pour suivre des entraînements dignes de ce nom.

Optimisme partagé

En tout cas, les deux parties ont affiché un visage reluisant à la signature du procès-verbal. D’ailleurs, dans son discours, le ministre Jean Anicet Andriamosarisoa s’est fendu d’une déclaration élogieuse. «L’approche répond donc convenablement à nos préoccupations actuelles car elle permet d’améliorer  aussi bien l’environnement où évoluent les sportifs, que le niveau de prestation des athlètes malgache aux compétitions nationales et internationales», a-t-il indiqué.

De son côté, Xiaorong Yang a rappelé la nécessité de l’importance de la politique nationale des sports. «J’ai la ferme conviction que la mise en œuvre de ce projet va renforcer notre coopération existante et permettra d’appuyer la concrétisation de la politique nationale des sports…», a-t-elle souligné.

Naisa

 

Les commentaires sont fermées.