Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Flash
Préc Suiv

Madagascar il y a 100 ans : séance de l’Académie malgache (1)

Présidence de M. le Dr Fontoynont.

Le procès-verbal de la dernière séance est lu et adopté.

Le président donne lecture de la correspondance. M. Houssay, professeur de physiologie à Cordoba (Buenos-Ayres), qui s’occupe tout spécialement des araignées venimeuses, demande, par une lettre qui est communiquée par M. le directeur du service de santé, des renseignements concernant les araignées réputées dangereuses à Madagascar. L’Académie charge son secrétaire de satisfaire à cette demande. Un membre fait observer à ce propos qu’il serait désirable d’instituer une sorte d’enquête sur les arachnides et les myriapodes venimeux de la Colonie, et sur les effets de leur venin. Nul doute que le service de santé ne puisse faire recueillir de très intéressants renseignements à ce sujet.

Il est décidé que l’Académie lui demandera d’en prendre l’initiative.

  1. Bouvier, professeur au Muséum, demande quelques renseignements sur une araignée rencontrée dans le sud de l’île, au cours d’une tournée, par M. le général Gautheron et M. le Dr Duvigneau. Cette araignée fait son nid dans une coquille vide de gastéropode suspendue aux branches des buissons. La coquille pend, attachée par sa pointe. On ne voit pas comment l’araignée peut suspendre un tel fardeau, si vraiment c’est elle qui hisse la coquille sur l’arbuste. Il y a là un très curieux problème que des observations sur place permettraient sans doute d’élucider. Cette araignée-ermite fut rencontrée à Ambovombe (province de Fort-Dauphin).
  2. C. Houlbert, professeur à l’École de pharmacie et de médecine de Rennes et directeur de la station entomologique de cette même ville, nous informe qu’il prendra volontiers en main l’étude des orthoptères de notre Colonie. C’est un précieux collaborateur pour l’Académie malgache, qui lui en exprime ses bien sincères remerciements.

Le président dépose sur le bureau la collection des Études de Lépidoptérologie comparée, dont l’auteur, M. Ch. Oberthür, fait hommage à notre bibliothèque. Ces magnifiques volumes, ornés de superbes planches en couleurs, édités avec un soin minutieux, font presque autant honneur à l’art qu’à la science.

(À suivre.)

Bulletin de l’Académie

malgache

www.bibliothequemalgache.com

Les commentaires sont fermées.